J17 Pro B : Boulogne euphorique, Evreux se reprend

Retour sur la soirée de Pro B façon bullets.

Antibes-Nantes : 98-83

L’Hermine a résisté trois quart temps (69-69) avant de sombrer à Antibes. Difficile de rivaliser lorsque Blue et Hilliard sortent l’artillerie lourde (22pts à 9/13 et 33pts à 11/18). En face, les Nantais emmenés par Henry (17pts et 5rbds) ont pu combler un retard de 10pts mais le dernier quart temps était en trop pour les hommes de Guillaume Quintard. Antibes consolide ainsi sa deuxième place.

 

Bordeaux-Aix Maurienne : 63-73

Cette fois, Bordeaux n’était vraiment pas loin de la victoire. Devant à la mi-temps (35-31), les JSA ont finalement craqué dans les dernières minutes en encaissant un 21-11 fatal dans le dernier quart temps. Les Bordelais n’ont malheureusement pas trouvé la solution pour épauler Humphrey (18pts et 4rbds). En face, l’ancien choletais Mérédis Houmounou a sorti le bleu de chauffe avec 17pts, 8rbds et 4pds.

 

Châlons Reims-Saint Vallier : 93-74

Match maitrisé pour les troupes de Nikola Antic qui ont terminé le premier quart temps avec 16pts d’avance (29-13). Malgré un sursaut dans le deuxième quart temps, Saint Vallier n’a jamais été en mesure d’inquiéter les locaux. Du côté du CCRB, 4 joueurs ont marqué entre 17pts et 20pts dont le shooteur Angelo Tsagarakis (6/10 à 3pts). Cette nouvelle victoire permet à Chalons-Reims de rester dans le Top 4.

 

Saint Quentin-Denain : 97-81

C’était un vendredi soir tranquille à Saint Quentin où les 9 joueurs entrés en jeu ont marqué. Le match était plié dès la mi-temps (60-35), notamment grâce au beau pourcentage des locaux derrière l’arc (12/28 à 3pts soit 42%). Pour Denain et ses problèmes financiers, la fin de saison risque d’être difficile, même si les joueurs français ne déméritent pas (16pts pour Cavallo et 15pts pour Ateba). Avec cette défaite, Denain est à égalité avec le premier relégable (5V-12D).

 

Rouen-Lille : 82-71

Jason Siggers retrouvait son ancien club, mais cela ne lui a pas porté chance. L’Américain a terminé avec 4pts dont 2/9 aux tirs. Avec la contre performance de l’un de ses leaders, le LMBC a finalement perdu de 11pts à la Kindarena. Les hommes de Laurent Sciarra ont assuré cette victoire grâce à une belle présence aux rebonds (39 dont 13 offensifs). Les ailiers rouennais n’ont également pas failli dans leur rôle de scoreurs avec 16pts pour Chathuant et Bassett. Grâce à cette victoire, le SPO Rouen prend 2 victoires d’avance sur sa victime du soir et rejoint la 11e place.

 

HTV-Bourg en Bresse : 75-82

Fin de série pour les Varois. Face à l’un des prétendants au haut de tableau, le HTV a manqué de percussion dans la raquette avec un net différentiel (Cela n’a toutefois pas empêché Ada Sané de sortir un nouveau match convaincant (14 points et 7 rebonds) mais la meilleure marque est revenue à Jared Newson (17 points). Pour les Bressans, l’abattage d’un Moses Sonko (23 points et 8 rebonds) a été déterminant dans ce préicuexw succès.

 

Boulogne sur Mer-Charleville Mézières : 113-105

Ce que l’on retiendra de ce match ? Une santé de fer en attaque car question défense c’était plutôt le style all-star game. Six joueurs de Boulogne ont dépassé la barre des dix points avec une mention spéciale pour Austen Rowland (30 points). Zaynoul Bah a frôlé les 30 d’éval avec un match à 23 points, 4 rebonds et 5 passes décisives. Dans ce match finalement assez serré, le promu a sans doute manqué d’un peu plus d’gagressivité au rebond (32 à 27 pour le SOMB) et de solidité dans le dernier quart temps que l’équipe n’a pas su bien négocier (29 à 23).

 

Evreux-Le Portel : 78-70

Malgré un Sherman Gay de gala (20 points et 8 rebonds), Le Portel n’a pas su se défaire du piège ébroicien. Jeremiah Wood en a profité pour faire des stats comme en témoignent ses 25 points et 8 rebonds. Avec un jeu propre (9 pertes de balle seulement), Evreux peut se rassurer après un passage délicat. Cependant tout n’est pas rose dans cette victoire puisque l’équipe normande a gâché beaucoup de munitions à trois points avec un très vilain 2 sur 11.

Tags :
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.