J22 : Evreux éclate Rouen, Bordeaux brillant face au CCRB

Tous les résultats de la soirée de Pro B à la sauce bullet.

Saint Quentin-Fos sur Mer : 64-71

Si la rencontre n’a pas atteint les sommest du beau jeu,  Fos repart de Picardie avec l’essentiel : la victoire. Et l’emblématique capitaine de Fos, Mamadou Dia, aura eu une importance primordiale avec ses 15 points et 6 rebonds. Pour ses débuts, Théo Léon aura été un peu discret (2 points, 2 rebonds et 2 passes décisives en 24 minutes). Avec un peu plus d’entrainements dans les jambes, le meneur pourra sans doute apporter davantage à son équipe.

Nantes-Hyères Toulon : 73-72

Après cette rencontre nul doute que les Varois doivent avoir le seum comme dirait l’expression. Mais les Nantais avaient assez de ressources pour bien conclure comme en témoigne le 23-15 infligé dans le dernier quart temps. Et comme dans bien des matchs cette saison c’est James Mathis qui a sorti la boite à giffle avec 18 points, 10 rebonds et 4 passes décisives. LaMarshall Corbett a lui aussi été intéressant avec 18 points, Terrance Henry étant lui à 12 unités. Loin d’être ridicules, leurs adversaires varois risquent d’avoir du mal à avaler cette défaite.

 

Evreux-Rouen : 102-86

Dans le derby normand, les Locaux ont été euphorique comme en témoigne une barre des 100 points franchis. Et s’il y’a une chose qu’Evreux n’a pas loupé cette saison ce sont les paris faits sur les US. Car avec un Jeremiah Wood à 26 points et 14 rebonds, un Drake Reed à 24 points et un Clevin Hannah à 16 points, 5 rebonds et 8 passes décisives, difficile de battre l’une des sensations du championnat. Dans le camp rouennais, la méforme (due à une blessure) de Tai Wesley a fait du mal. Les 32 points et 8 rebonds de Wendell McKines n’auront servi à rien, si ce n’est à faire le spectacle.

 

Bourg en Bresse-Aix Maurienne : 80-67

Victoire importante pour Bourg qui consolide sa place dans le Top 8. Les joueurs de Fred Sarre ont pu remplir leur mission grâce à un deuxième quart temps maitrisé 19-7. L’homme du match fut Forte. Pas celui de Limoges mais Jason, le remplaçant de LD Williams. L’intérieur américain a cumulé 21pts et 14rbds. Il a été bien épaulé par Davids Monds (14pts et 5rbds). Pour Aix, Wilbert Brown a tout essayé avec 20pts mais les joueurs d’Antoine Michon ont perdu trop de ballons par rapport à leurs adversaires (17 à 9).

 

Châlons Reims-Bordeaux : 68-76

Les Bordelais peuvent sortir les caisses de Champagne qu’ils gardaient rangées depuis le début de la saison. C’est la 2e victoire consécutive pour la bande à Mathieu Guichard (15pts et 4pds). Pour aller la chercher, les JSA ont pu compter sur une adresse correcte longue distance (10/23 à 3pts), là où leurs adversaires ont un peu vendangé avec 4/19. L’homme du match pour Bordeaux c’est Angela Markel Humphrey avec 19pts et 6rbds. Pour le CCRB, seul le major Burrell a rempli la feuille de stats avec un joli double double (14pts et 13rbds pour 25 d’éval).

 

Le Portel-Pau Lacq Orthez : 67-76

Les favoris palois ont gagné cette rencontre grâce à une bonne entrée en matière et un premier quart temps remporté 20 à 12. Les Portelois emmenés par Ronnie Taylor (15pts) et Aboubakar Zaki (16pts) auraient aimé l’emporter pour leur entraineur mais en face il y avait un joueur en grande forme. Antoine Mendy a profité de ce match pour justifier son très gros salaire, l’ailier français a terminé avec 28pts, 6rbds et 9 fautes provoquées. A ses côtés, l’ancien bordelais Sami Driss a été impeccable avec 18pts (21 d’éval).

 

Lille-Antibes : 84-83 (ap)

Petite surprise à Saint Sauveur où les Sharks n’ont pas été capables de manger leur proie et ont failli en prolongation. Il faut dire que le Jason Siggers est une bête difficile à croquer, l’Américain a scoré 24pts et a été bien accompagné par Nicolas Taccoen, auteur de 17pts et 8rbds. Pourtant, les hommes d’Alain Weisz avaient les armes pour gagner. Le trio Blue-Fontenet-Hilliard a marqué 65 des 83pts d’Antibes. Malheureusement, il n’y avait pas grand monde derrière. Bref, le match nul aurait été mérité, comme en témoigne l’égalité à l’évaluation 94-94.

 

Denain-Charleville Mézières : 82-76

Avec cette nouvelle victoire, la zone rouge s’éloigne petit à petit pour Denain. Et les supporters nordistes vont pouvoir jeter des fleurs à John Flowers auteur d’une sortie impeccable avec 26 points et 8 rebonds. Rafael Lopez a lui été très complet avec ses 8 points et 6 rebonds. En face Vaidotas Pridotkas a été euphorique en attaque avec 20 points quand Tafari Toney a été précieux dans la raquette (10 rebonds). Mais cela n’a pas suffi et le promu reste donc plus que jamais dans la zone rouge.

Tags :
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.