J27 Pro B : La boulette de Laurent Sciarra, Antibes poursuite sa chute

Tous les résultats de la soirée de Pro B à la sauce bullet.

SPO Rouen-Boulogne sur mer : 84-86

Avoir un coach sanguin, ça a du bon, et parfois du mauvais. Car c’est bien Laurent Sciarra qui a pesé sur la victoire de Boulogne. En toute fin de match, alors qu’il y’avait égalité, l’entraineur normand tente l’interception sur Rowland (un vieux réflexe d’international), se prend une technique et bim défaite. La superbe perf de Mc Kines (20 points et 12 rebonds) n’aura donc pas été récompensée. En face, Mam Jaiteh a (encore) été performant avec ses 21 points et 12 rebonds. La base…

 

Charleville Mézières-CCRB : 74-96

Si le CCRB a un rythme de playoffable, le promu, lui, semble avoir déjà compris que l’an prochain c’était retour en Nationale 1. Hormis le duo Pistre/Hudson (37 points), il y’a eu trop peu de danger apporté. En face, le CCRB alui pu compter sur une attaque cohérente avec quatre joueurs à quinze points ou plus (la meilleure marque revenant à Rodrigue Mels avec 24 points). Avec une domination au rebond (35 à 27), l’équipe de Nikola Antic s’offre en tout cas le plein de confiance.

 

HTV-Antibes : 64-62

Les Toulonnais avaient visiblement en tête le résultat du match aller durant lequel ils avaient été corrigés. Bien aidé par un solide Terence Dials (17 points et 8 rebonds), le HTV a su faire preuve de maitrise en fin de rencontre (20-15 dans le dernier quart temps). Pour autant les Sharks n’ont pas démérité à l’image de Raphael Desroses (12 points à 66,7%). Mais cela ne devrait guère leur remonter le moral, une défaite restant une défaite peu importe l’écart.

 

Pau Lacq Orthez-Saint Quentin : 75-70

Cinq petits points… Les Palois n’ont pas eu la vie facile face aux Picards. Et qui a eu la meilleure éval’ chez les promus ? L’inévitable Julien Lesieu avec 20 points et 7 rebonds pour 20 d’éval. Mais le « jeune » meneur Rémi Lesca avait décidé de sortir la boite à giffles avec ses 13 points, 6 rebonds et 7 passes décisives en 31 minutes. Et pour une fois, les Béarnais n’auront pas perdu trop de ballons (12. Un bon signe pour la suite…

 

Lille-Nantes : 90-74

La zone rouge commence à se rapprocher doucement mais dangereusement pour l’Hermine. Les joueurs de Guillaume Quintard ont subi la loi d’un trio Smith/Camara/Bradford (59 pmoints) particulièrement adroit, ce qui ferait presque passer inaperçue la méforme de Jason Siggers (7 petits points seulement). Côté nantais il y’a toutefois du positif à retirer avec un match plus que réussi de LaMarshall Corbett (22 points, 5 rebonds et 5 passes décisives).

 

Bordeaux-Evreux : 97-102

Malgré sa bonne dynamique, les JSA ont pris l’eau face à Evreux. S’ils ont marqué presque 100 points, difficile de l’emporter quand l’adversaire dépasse cette barre fatidique. Jeremiah Wood a été monstrueux avec un gros double-double (29 points et 12 rebonds). Clevin Hannah a lui frôlé le double-double avec ses 20 points et 9 passes décisives. La réussite au tir primé des Normands (7/13) a aussi été un argument en leur faveur. En tout cas, ces derniers se posent plus que jamais en candidat à la montée.

 

Aix Maurienne-Fos sur mer : 80-69

Malgré un rude combat, les Fosséens ont payé leur gros passage à vide du deuxième quart temps (26 à 8). Cliff Brown a eu une part importante dans la victoire des Savoyards avec ses 17 points et 8 rebonds. Mais la densité dans la raquette (41 à 30 avec 16 prises pour le seul Erroyl Bing!) fut un autre argument de poids. Cette victoire cohérente des deux côtés du terrain devrait en tout cas apporter de la confiance aux joueurs d’Antoine Michon, eux qui ont parfois manqué de constance cette saison.

 

Le Portel-Denain : 63-84

Il y’a parfois des jours sans et c’est exactement ce qu’a connu Le Portel face à Denain. Malgré un bon Ronnie Taylor (15 points et 5 passes décisives), les Nordistes ont plié face à l’insolence de l’irrésistible John Flowers (37 points!). Mais ce dernier n’a pas été le seul denaisien à flamber, Clément Cavallo se montrant lui aussi à son aise (10 points et 3 rebonds). Résultat : Denain laisse sa place dans la charette pour la N1 aux JSA Bordeaux.

 

 

 

Tags :
Comments

Commentaires (7)

  1. jordan29

    bravo Sciarra, première fois que je vois un truc pareil

    C'était un super joueur de basket je dis pas le contraire, mais faut avouer que c'est un abrutis, une casserole de plus, ça commence à faire..

  2. turin

    Le personnage est truculent,c'est bien,mais gare à ne pas se laisser doubler par sa propre caricature…Là,c'est comique,faudrait pas que ça devienne tragique.

  3. jay jay

    Pauvre Sciarra !

    Il a pas la lumière à tous les étages…

  4. hackbuster

    Qui peut décrire ce qu'il a fait exactement? Il est allé sur le terrain pour intercepter le ballon à Rowland? Non, quand même pas! Si quelqu'un peut m'éclaircir?

  5. legmarron

    je regardé le match sur le site chaine normande au passage bien realisé et commenté ca change , et c vrai que notre lolo a l air un peu" habité".

    il fait pas vraiment coach, on dirait plus un gourou qui veut transmettre sa grinta aux joueurs sans trop de detail technique..mais bon le temps mort ou son pivot prend la parole et lui lui envoi une soufflante comme a un gosse pris les paluches ds le pot de confiture g adoré si on pouvait le retrouvé je pense que ca vaut bien un dauphin!!!!

    sinon c vrai que mettre les main sur le ballon a 0.5sec de la prolongation , quest ce qui se passe ds sa tete seul lui le sait…………

  6. legmarron

    sinon cool pour les djeunes de boulogne, MAM, VAR, ROUSSELLE et le petit de Rouen Ateba quel bras , ni dieu ni maitre dirait jaqcues!!!!!