J30 Pro B : Charleville Mézières retour vers la N1, le SPO Rouen solide face au HTV

Toute la soirée de Pro B à la sauce bullet.

CCRB-Aix Maurienne : 98-78

Parfois décrite comme une équipe à dominante défensive, c’est par son attaque que le CCRB a brillé face à l’équipe savoyarde. A trois points l’équipe termine ainsi avec un 61,7% avec deux 3/ pour Angelo Tsagarakis et Kévin Rauze Joss. La meilleure marque, elle échoue à Tyren Johnson avec 19 unités. En face, l’absence de Cliff Brown a pesé tout comme le manque de solutions offensives en sortie de banc (hormis la prestation des plus correcte de Thomas Yvrande avec 13 points et 2 rebonds). Ce succès permet au CCRB de consolider sa place sur le podium.

 

Saint Quentin-Charleville Mézières : 86-64

Drôle de destin pour Charleville Mézières qui en perdant face à l’autre promu officialise par la même occasion son retour en Nationale 1. Il faut dire qu’en étant sur une série de seize défaites de rang, la place de lanterne rouge est on ne peut plus logique. Pour les Picards, on retiendra le match plein d’Amu Saaka (14 points et 6 rebonds) ou bien encore le bon 4/9 au tir primé de Kévin Bichard. La prestation collective des joueurs de Sébastien Lambert fut en tout cas solide si l’on regarde le ratio passe décisive/balle perdue (22/12).

 

Rouen-HTV : 93-73

On n’arrête plus le SPO ! L’équipe de Laurent Sciarra enchaine les perfs et cette fois-ci c’est le HTV qui a pris tarif. Wendell McKines a honoré son statut de MVP du mois de mars en terminant avec un double-double (20 points et 10 rebonds). Il faut dire qu’à ses côtés il y’avait un bon Philippe Da Silva pour l’approvisionner (dix passes décisives pour le meneur). Cependant, c’est Tai Wesley qui aura été le Normand le plus prolifique avec 23 points. Avec cette très belle victoire, le SPO est sixième au classement avant les matchs de ce samedi.

 

Nantes-Denain : 62-69

Pour denain, le maintien semble en bonne voie. Pour Nantes, il n’y a pas encore le feu au lac mais cette énième défaite ne risque pas d’atténuer la morosité ambiante. Trois joueurs (Drame/Henry/Idomenee) ont terminé avec une évaluation négative. Dans le camp d’en face, John Flowers a été l’homme en forme des Nordistes frôlant de peu le double-double (25 points et 9 rebonds). Hormis les 18 balles perdues, la soirée est donc des plus satisfaisantes pour des Denaisiens qui ne manquent décidement pas de caractère eu égard à leur saison parfois douloureuse.

 

Evreux-Bourg en Bresse : 92-61

Jeremiah Wood ? Pas grave Gary Florimont a tenu la baraque au poste 5 avec un double-double du meilleur effet (19 points et 11 rebonds). Lahaou Konaté a lui ausis répondu présent avec un match plein (12 points, 6 rebonds et 5 passes décisives). Mais outre des individualités, c’est sur un collectif solide qu’a pu s’appuyer l’ALM (six joueurs à dix points ou plus). En face, les Bressans ont trop gaspillé (17 balles perdues, 36,8% de réussite) et n’ont pas su répondre dans le combat dans la raquette (39 rebonds à 23 pour Evreux). Deux éléments trop pénalisants pour espérer l’emporter, qui plus est hors de leurs bases…

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.