J8 Pro B CJ Jackson façon vénère, Bordeaux continue de sombrer, Rouen perd le derby normand

Tous les résultats de Pro B à la sauce bullets.

Pau Lacq Orthez-Le Portel : 89-85

Face au Portel rien ne fut simple pour Pau Ortez mais Claude Bergeaud a pu compter sur un excellent CJ Jackson auteur d’un magnifique 47 d’éval pour ses 29 points et 19 rebonds. En face la raquette du Portel n’a pas totalement déméritée à l’image du match de Sherman Gay (26 points et 8 rebonds). Mais le jus et la vista furent du côté palois avec un dernier quart-temps bien maitrisé (23-15). Pau peut donc continuer sa marche en avant.

 

JSA Bordeaux-CCRB : 63-88

La cuvée 2012-2013 ressemble davantage à une piquette qu’un bon cru pour le moment. S’ils ont fait illusion dans le premier quart-temps (22-21), la suite fut une longue agonie loin d’être rassurante quant au potentiel de l’équipe. Dans le camp du CCRB, Angelo Tsagarakis sort un nouveau bon match (23 points, 4 rebonds et 4 passes décisives). L’artilleur a trouvé son rythme après un début de saison délicat. A ses côtés le duo Johnson/Burrell s’en est bien sorti avec 37 points à deux.

 

Fos sur Mer-Saint Quentin : 83-77

S’il y’a un club qui retrouve le sourire, c’est bien Fos sur Mer. Après les nombreuses retouches à l’intersaison, l’équipe semble avoir trouvée un équilibre. Chris Davis a assuré au scoring (25 points) avec à ses côtés un John Williamson (14 points, 10 rebonds et 6 passes décisives). Pour son retour Mo Hachad a sorti un match convenable (4 points, 4 rebonds et 3 passes décisives en 23 minutes). Sa montée en puissance sera à court terme un énorme plus pour l’équipe sudiste.

 

Rouen-Evreux : 67-71

Dans le derby normand ce sont les visiteurs ébroïciens qui l’ont emporté. Une chose est sûre : le duel Wendell McKines/Jeremiah Wood a tenu toutes ses promesses puisqu’ils finissent tous les deux avec un double-double : 19 points et 16 rebonds pour le premier, 22 points et 10 prises pour le second. Ce qui a fait la différence ? Un dernier quart-temps magnifiquement géré par Evreux (20-6). Un craquage qui a forcément rendu fou Laurent Sciarra qui ne devrait pas ménager ses troupes à l’entrainement cette semaine.

 

Bourg en Bresse-Lille : 73-64

Entre les Bressans et les Lillois la rencontre fut longtemps indécise. Mais les joueurs de Fred Sarre ont su mieux gérer le money-time. Point positif : la répartition du scoring entre les cinq joueurs du cinq de départ mais a contrario l’apport du banc a été quasi inexistant. Du côté lillois, Jason Siggers a encore été une fois le leader offensif (23 points + 5 rebonds) mais avec seulement un joueur de plus à dix unités (Steffon Bradford), cela ne suffira pas quand l’ailier sera encore plus ciblé.

 

Charleville Mézières-Denain : 84-87

Enfin une victoire pour Denain. Si elle n’est arrivée que face à un promu, elle aura au moins le mérite de faire du bien au moral. En attaque, l’équipe a été portée par son trio d’US Humphrey/Flowers/Kitts (49 points à eux trois). Quant à Chrislain Cairo, l’ex gravelinois continue de profiter de son passage pour engranger de l’expérience et les perfs de qualité (9 points et 3 rebonds en 26 minutes).

 

Aix Maurienne-Saint Vallier : 86-66

Et une victoire de plus, une ! Hormis le premier quart-temps (18-15), les hommes de Laurent Pluvy ont vite pris le pas des Savoyards. De Cliff Brown notamment qui leur a mis 18 points et 13 rebonds, bien aidé au scoring par Thomas Yvrande et ses 15 points en 22 minutes. Logiquement, le rebond fut pour les Locaux (40 à 34). Le point négatif de la soirée vient d’une faiblesse aux lancers-francs (68,8%) mais qui, par chance, ne fut pas rédhibitoire.

 

HTV-Nantes : 68-86

C’est ce qui s’appelle une bonne branlée. Face à Nantes qui n’est pas un foudre de guerre pour le moment, le HTV n’a pas montré son meilleur visage. Aurélien Salmon (22 points et 9 rebonds) a été l’un des seuls au niveau. En face Elson Mendy a terminé avec la meilleure évaluation (15 points, 3 rebonds et 2 passes décisives). Mais avec une belle réussite au tir (59,6%) Nantes s’était mis à l’abri d’un retour de flamme des Varois qui n’ont pu compter sur un Terence Dials aussi efficace que d’habitude (3 points en 14 minutes).

Tags :
Comments

Commentaires (1)

  1. Qiou

    Je savais pas que Samy Naceri jouait en pro B (photo)