JBAM : « J’espère aller le plus loin possible »

Michel Jean-Bapiste Adolphe revient sur le parcours de son équipe au Quai 54 et sur ses objectifs en club.

BasketActu : Comment expliquer cette défaite face à Hood Mix ?
Michel Jean Baptiste Adolphe : Il n y a rien à dire, ils avaient plus envie que nous.

BasketActu : On a eu l’impression que leur rapidité vous a beaucoup gênés ?
JBAM : Ouais, c’est une équipe qui a beaucoup de jeunes apportant énormément d’énergie. Ils ont beaucoup mieux commencé la rencontre. C’est l’équipe qui en voulait le plus qui a gagné.

BasketActu : L’intégration des nouveaux a pu compliquer la tache ?
JBAM : L’équipe, c’est la même depuis des années. On intègre juste quelques nouveaux tous les ans. Mais bon, on n’a pas eu le temps d’avoir l’amalgame comme les autres. Ça a fait la différence. C’est une nouvelle génération qui est en train de monter. Après, c’est aussi la loi du plus fort.

BasketActu : On te reverra l’année prochaine ?
JBAM : On verra, peut-être que je reviendrai pour les dix ans. Pour l’instant, je pense surtout à prendre un peu de repos. Ça fait un moment que je n’ai pas arrêté le basket. Je vais prendre quelques semaines pour récupérer.

BasketActu : Surtout que la saison avec Chalon a également été bien remplie et réussie…
JBAM : Collectivement oui, mais je pense que j’ai fait une saison moyenne. On avait l’équipe pour être les poils-à-gratter du championnat. On a été en finale de la Coupe de France, on est parvenu jusqu’en quarts de finale des playoffs. Il y a beaucoup d’équipes qui auraient aimé être à notre place. On a fait ce qu’il fallait pour gagner un titre, mais après on a eu un peu plus de mal.

BasketActu : L’équipe s’attendait à faire une aussi bonne saison après avoir galéré celle d’avant ?
JBAM : Non, on ne s’attendait pas forcément à se hisser à ce niveau. C’est le travail qui a payé. On s’était donné beaucoup de mal en préparation. L’amalgame s’est fait durant ce temps-là. Tout ça nous a permis d’avoir les résultats qui ont suivis.

BasketActu : Quand on voyait l’équipe jouer, on avait surtout l’impression de voir une bande de potes.
JBAM : C’est devenu une bande de potes au fil de la saison, car au début tout le monde ne se connaissait pas. On a appris à se connaître et beaucoup de joueurs qui devaient partir ont prolongé à Chalon. L’équipe a encore envie de progresser ensemble l’année prochaine.

BasketActu : Qu’est-ce-que tu penses d’un joueur comme Marquez Haynes qui devrait, lui partir ?
JBAM : Lui, il va avoir une carrière assez exceptionnelle. Il a du talent et tout l’avenir devant lui. Après sa superbe année à Chalon, je pense qu’il ira le plus loin possible.

BasketActu : De ton côté, tu penses avoir passé un cap ? Notamment au niveau du scoring ?
JBAM : A Paris, je m’en occupais moins car mon rôle était différent que celui que je tiens à Chalon. Il faut s’adapter à tout, au coach, au staff, à la ville. Moi j’ai toujours vécu en province, ça a pu m’aider. Après, tous ceux qui ont eu l’occasion de faire un an dans le championnat de France peuvent s’adapter partout.

BasketActu : Cette année, tu as aussi davantage la reconnaissance de tes pairs
JBAM : Oui. Ça fait plaisir parce que le travail fourni pour arriver jusqu’ici, c’est un long travail. J’espère aller le plus loin possible car c’est une belle aventure et je n’ai pas envie qu’elle se termine maintenant.

Tags : , , ,
Comments

Commentaires (2)

  1. Burt Cassander

    Bien content de voir un mec comme lui dans le championnat ; un vrai dur, une tête de fou quand il rentre sur le terrain, il connait son rôle et l'accepte sans rechigner.

    Un joueur rare et attachant, jsuis fan quoi ^^

  2. erzrz

    Amalgame : Confusion volontaire d'idées ou de concepts distincts visant à les discréditer

    Faudra lui redonner la définition ;D