JD Jackson et la formation des jeunes

L’entraineur du MSB a donné son point de vue sur la question de la formation des jeunes.

La Pro A terre de formation ? Si les jeunes n’ont pas toujours un temps si important que cela en Pro B (la donne tend à changer pour ce qui concerne la Pro B), le passé récent a montré que les centres de formation français, notamment Le Mans et Cholet, pouvaient sortir quelques pétites capables d’aller s’imposer en NBA. Dans un sujet passionnant pour le JDD, JD Jackson a livré son analyse sur le sujet et pour lui il n’y a rien d’étonnant à ce que la France ait l’un des contingents les plus importants Outre-Atlantique.

« Les jeunes formés ici peuvent déconner si on ne les encadre pas assez. Au Mans, on a bâti un staff technique et médical étoffé. Si des joueurs ne travaillent pas de leur propre initiative, il y a du monde pour leur enseigner la rigueur. Au contact des étrangers, souvent plus âgés, les Français finissent par bosser plus qu’eux. Quand Tony Parker était jeune, il était presque impossible de le faire sortir de la salle d’entraînement. C’est lorsque les jeunes ont acquis le sérieux nécessaire que la NBA vient les chercher. Ce n’est pas un hasard si la France y est le pays le mieux représenté ».

Cette année encore deux joueurs, Rudy Gobert (Cholet), et Mam’ Jaiteh (Boulogne sur mer en Pro B) pourraient faire le grand saut vers la NBA.

 

Tags : ,
Comments

Commentaires (5)

  1. Bane Prelevic

    JD Jackson et formation des jeunes… C'est antinomique non ???

  2. moneyinthebank

    dire que c'est à cause du travail que l'on a le plus de joueurs en NBA c'est énorme quand meme !!

    on a juste des joueurs black athlétiques qui correspondent plus au profil NBA

    on est à l'opposé d ce qui se fait en europe

    en top 16 il y a plus de blancs que de blacks par équipe et dans les autres championnats également