JD Jackson furieux après l’arbitrage de BCM-ASVEL

Le coach villeurbannais JD Jackson s’est montré très critique après l’arbitrage, notamment celui d’Eddie Viator, lors de BCM-ASVEL.

Les 40 lancers-francs à onze, la faute technique qu’on lui a sifflé à quelques secondes du coup de sifflet final… C’est peu dire que JD Jackson a très peu goûté à l’arbitrage de la rencontre BCM-ASVEL. Lors de la conférence de presse le technicien n’a pas hésité à faire part de sa colère, notamment envers Eddie Viator qu’il a particulièrement ciblé. « C’est le même arbitre qui fait systématiquement les mêmes choses et à la fin, j’ai vraiment l’impression que Walter Hodge ne fait jamais faute, il touche la balle. Mais bon donner 3 lancers-francs, ok on part en prolongations. Donc ça m’énerve que mon joueur fasse une faute comme ça pour la dernière chance d’aller en prolongations, je vais vers mon banc et donne un coup de pied dans une bouteile, lui (l’arbitre) vient de l’autre bout du terrain me donner une faute technique qui nous coûte le match, pour moi c’est complètement inacceptable. On peut dire ce qu’on veut mais à ce moment-là, il ne fait pas confiance à son équipe d’arbitrage. Il donne le match, mais les arbitres ont toujours raison [… ]Honnêtement, je le (l’arbitre) connais depuis très, très longtemps mais cette année dans mon club, ils me disent « mais qu’est-ce qu’il a avec toi ? » et moi je défends cet arbitre depuis que je le connais. J’ai toujours jugé qu’il avait un statut, il est choisi parmi les meilleurs, il est dans tous les matchs importants mais là j’ai senti qu’il n’y avait pas d’équité  » (Bebasket).

Cependant lui et les joueurs villeurbannais n’auront pas l’opportunité de gamberger très longtemps puisqu’ils seront en lice en Leaders Cup ce vendredi. En quart de finale ils auront pour adversaires l’Élan Chalon.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.