Jean-Denys Choulet : « C’était du grand n’importe quoi »

En conférence de presse, Jean-Denys Choulet n’a pas caché que la deuxième mi-temps ne lui avait pas plu, mais alors pas du tout.

chouletC’est un Jean-Denys Choulet un brin chafouin qui s’est présenté en conférence de presse d’après-match hier après la défaite des siens face à Nanterre (89-57). Il faut dire que la deuxième mi-temps n’était pas vraiment à la hauteur avec notamment un festival de balles perdues (23 au total). Mais la défaite n’a as eu de conséquence pour Chalon qui retrouvera Strasbourg en playoffs. Un adversaire qui a plutôt satisfait JDC qui craignait le Limoges CSP et son bouillant public.

« Strasbourg c’est en gros ce qu’on souhaitait. On verra si c’est une bonne nouvelle. Mais si on joue comme on a joué ce soir (hier) ça ne peut pas être une bonne nouvelle. On préférait prendre Strasbourg par rapport à une configuration d’équipe plutôt que Limoges. Le CSP, avec l’avantage du terrain, a quand même un public chaud, on doit le reconnaître ».

« Il n’y a pas d’explication à cette deuxième mi-temps. On a joué correctement pendant une mi-temps à peu près. Après c’était n’importe quoi, perte de balle sur perte de balle… On connaissait les autres résultats à la mi-temps. Cette deuxième mi-temps est inintéressante pour moi. On a voulu donner des ballons à Slaughter pour qu’il conforte sa place de meilleur scoreur mais il ne l’a plus. C’était du grand n’importe quoi, il faut dire ce qui est. Je ne suis pas très content de la manière car quelque part c’est un manque de respect. Je n’apprécie absolument pas ça. Malheureusement c’est ce que l’on craignait avec pour nous le manque d’enjeu par rapport au résultat de ce soir (hier) ».

« L’imbroglio juridique (par rapport à Chalon-Cholet, ndlr) qui court depuis je ne sais combien de temps où on n’a pas été foutu de nous donner une décision pour savoir si on récupérait ou pas notre point contre Cholet, si on rejouait si on ne rejouait pas, c’est incroyable. Car si on vient ici en nous disant vous avez un point de plus, ça n’est pas pareil. On joue le Top 3  et l’avantage du terrain. Ce sont des choses incrompréhensibles ».

 

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.