Jean-Denys Choulet : « On a perdu le combat athlétique »

Pour le coach chalonnais Jean-Denys Choulet, la dimension athlétique du Paris Levallois a fait la différence.

Malgré la défaite sur le parquet du Paris Levallois, le coach chalonnais Jean-Denys Choulet n’avait pas grand-chose à dire sur ses joueurs. Pour le technicien, à niveau de jeu égal la différence s’est faite grâce aux qualités athlétiques des joueurs du PL.

L’analyse du match

« Ce soir (vendredi) on ne fait pas un mauvais match. Paris a défendu très fort et on arrive quand même à mettre des points. On n’a pas un banc à rallonge. On savait que ça allait être difficile. Au niveau de la puissance physique par poste on était repoussé et ça je craignais beaucoup. On a perdu le combat athlétique et qui dit athlétique dit également rebond. Après mettre 86 points à Paris je n’ai rien à reprocher à mes joueurs. Il n’y a rien d’inquiétant par rapport à ce qu’on a montré.

Après au niveau de l’écart (99-86) en toute logique il n’y aurait dû y avoir que dix points. Mais je m’aperçois que mon ami Steed Tchicamboud est toujours aussi intelligent. Ça veut dire que quand le coach va saluer l’autre coach et que les joueurs s’arrêtent de jouer lui tire à trois points et le met dedans. Mais c’est sa seule façon maintenant d’en mettre un dedans.  Ça reflète toute son intelligence ».

Une question de défense

« Vous voulez des donner à 56-50 ? Où est le problème : perdre de dix points à 60-50 ou 99-86 ? Honnêtement je ne vois pas où est le souci. Je n’arrive pas à comprendre. Je suis content de mon équipe. On a été confronté à une équipe plus athlétique que nous, effectivement on a été dominé au niveau défensif. Après au niveau de l’attaque on n’a pas à se plaindre de quoi que ce soit. Je pense que c’est plus intéressant pour les spectateurs d’avoir des matchs à 99-86 qu’à 60-40 ».

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.