Jean-Denys Choulet : « Personne ne doit baisser les bras »

Si Chalon s’est de nouveau incliné face à Strasbourg en championnat, le coach Jean-Denys Choulet ne se voulait pas défaitiste.

En déplacement au Rhénus, Chalon est tombé sur un os. Plus adroite (53,6% contre 51,9%), plus précise en défense (11 interceptions contre 3 pour l’Élan), la SIG avait davantage d’arguments à faire valoir que son adversaire. Aussi le coach Jean-Denys Choulet se voulait moins dur dans ses mots que d’habitude. « J’ai vu des actions de jeu que j’aime, même si les pertes de balles ont été rédhibitoires […] Quand quelqu’un est plus fort que nous, comme ce soir, il faut le dire et l’accepter » (Site SIG). Mais pour que Chalon quitte enfin cette dernière place (trois victoires pour douze défaites), le technicien espère un renfort notamment sur le poste un où Darrin Dorsey n’arrive toujours pas à convaincre. « On va tout faire pour s’en sortir et je me battrais jusqu’au bout pour sauver cette équipe, mais il faudra le faire collectivement. Et trouver quelqu’un, quoi que ça coûte, pour sauver le soldat Chalon. Personne ne doit baisser les bras ». N’étant pas encore larguée par ses concurrents directs, Chalon a encore largement les moyens de se sauver si les ajustements sont faits à temps.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.