Jean-Denys Choulet : « Tester les gens de façon intelligente »

Le coach roannais Jean-Denys Choulet a donné son point de vue sur le fait d’arrêter provisoirement le championnat en raison de la crise sanitaire.

Update : Alors que Cholet Basket vient de dévoiler la découverte de plusieurs cas de Covid au sein de son effectif, le coach de la Chorale de Roanne (dernier adversaire de CB) Jean-Denys Choulet s’est exprimé sur la question d’un éventuel arrêt provisoire de la saison. « Ça veut dire quoi faire une pause ? Et l’économie des clubs sportifs, vous allez faire comment ? Nous, on a une jauge à 1000 personnes dans notre salle qui peut en faire 5000. Comment voulez-vous qu’on s’en sorte si on arrête le championnat ? On ne paiera plus nos joueurs, nos entraîneurs. Il n’y aura plus de rentrées d’argent, il n’y aura plus rien, il n’y aura plus de basket. Ce n’est pas la question d’arrêter ou ne pas arrêter : il faut simplement tester les gens de façon intelligente […] Mettre une jauge à sept joueurs valides, mais vraiment valides, ça ne me semble pas complètement idiot. Par contre tester les gens le lundi pour savoir s’ils peuvent jouer le samedi ou le dimanche suivant, c’est d’un ridicule » (Ouest France).

15.10 Après trois matchs à l’extérieur (pour trois défaites), Roanne va retrouver la Hale Vacheresse ce vendredi avec la réception de Cholet Basket. Le contexte ? Forcément particulier avec une jauge à 1000 personnes et la question du Covid-19, qui plus est après le match Asvel-Cholet qui a beaucoup fait parler. L’entraîneur Jean-Denys Choulet a d’ailleurs eu des morts forts sur ce sujet.

« J’ai passé plus d’une heure au téléphone avec un dirigeant de la LNB. J’en ai ras la casquette. Cela fait plus de trois semaines que sont commercialisés des tests rapides où tu peux disposer des résultats en 20 minutes. Il faut qu’on arrête. Chez nous à la Chorale, nous n’avons dénombré qu’un seul cas. Il s’agit de Francisco et il l’a attrapé où ? Au media day de la LNB […] Si jamais nous avons des joueurs positifs à l’issue de cette rencontre – ce qui est une probabilité envisageable eu égard à l’histoire entre la JL Bourg et l’Asvel – je vous prie de croire que ça va chier » (Ouest France).

C’est surtout avec des points que Roanne espère terminer cette rencontre. Mais pour cela il faudra que les rookies de l’équipe haussent leur niveau de jeu, en haussant notamment le niveau défensif (81 points de moyenne encaissés sur les trois matchs).

Crédit photo : David Haynau

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.