Jean-Frédéric Morency : « Un mix entre de l’usure et un manque de rythme »

Pour expliquer la défaite face à Strasbourg, l’ailier-fort nanterrien Jean-Frédéric Morency a évoqué le manque de rythme.

Habitué à enchaîner les matchs tous les deux/trois jours, Nanterre92 a cette fois eu dix jours pour préparer la réception de Strasbourg. Cela a eu pour effet un manque de rythme qui a pénalisé l’équipe sur son début de match comme l’a relevé l’ailier-fort Jean-Frédéric Morency.

« Je pense qu’ils ont réussi à nous imposer leur rythme dès le début. On n’a pas su imposer notre jeu; tactiquement ils ont bien préparé leur match. Après on a réussi à trouver des solutions au fur et à mesure. On repart bien en début de troisième quart-temps sauf que derrière ils se réadaptent au niveau tactique. A partir de là on n’a jamais su collectivement se relancer. Dh’abitude on a aussi plus de joueurs qui peuvent apporter dans les moments chauds. Eux ont eu dans ces moments-là plus de joueurs pour apporter au scoring. Il y’a un mix entre de l’usure et un manque de rythme. On a arrêté notre coupe d’Europe pour l’instant donc ça n’est pas le même rythme que d’habitude où on joue deux fois par semaine. Là on a eu dix jours sans juer et je pense que ça explique un peu le début de match où on n’avait pas du tout de rythme ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.