Jean-Louis Borg : « 89 points qui font tâche »

Contrarié par une fin de match catastrophique de la part de ses joueurs, le technicien dijonnais a pointé du doigt le manque d’investissement défensif de ses joueurs.

Ce soir, vous saviez que ça allait être un gros test pour votre défense

(il coupe) Ca n’a même pas été un test puisqu’on n’a pas défendu. Après c’est difficile de savoir si on a été testé puisqu’on ne l’a pas mise en place. Il y’a un problème dans cette équipe, c’est que les joueurs ne comprennent pas que l’on a besoin d’un gros investissement dans l’approche défensif d’un match. Si on n’a pas ce niveau-là, qui plus est contre une équipe de Nanterre qui joue à ce niveau-là, il nous arrive ce qu’il nous arrive. Ça m’agace profondément. Je ne peux pas accepter que l’on passe de 55 points à 89 points. Après c’est sur que ça n’est pas tous les jours que l’on va avoir un 12/17 à 3 points. Mais je n’ai pas eu l’impression dès le début du match que l’investissement défensif qui devait être le notre ait été à la hauteur de ce que l’on avait vu dernièrement. Ce soir, on était loin de notre registre.

 

Ce match, alors que l’on pensait que certaines choses avaient été assimilées, sonne un peu comme un retour en arrière…

Cette équipe je crois qu’elle fonctionne comme ça. Elle n’a pas encore la capacité à avoir la même rigueur, la même approche quelque soit le type de rencontre. On l’a déjà vérifié quelque
fois sur les matches aller. A chaque fois que ça nous est arrivé on a été bien puni et ça nous arrivera encore. Sans mettre de l’envie, on ne pourra pas y arriver. J’ai malheureusement le sentiment que l’on n’est pas encore capable d’être régulier dans cette démarche-là. Après on n’est pas obligé de faire 5/12 à 3 points, d’avoir 56% aux lancers-francs, on n’est pas obligé d’avoir un différentiel de 23 à 8 au niveau des passes décisives. Mais bon c’est 89 points qui font tâche.

On sait très bien que l’on n’a pas une équipe à vocation offensive. Donc on doit s’appuyer sur notre défense.  Si notre défense balbutie, c’est tout l’équilibre de l’équipe qui est en danger. Bien évidemment et il y’a des joueurs qui ont encore du mal à comprendre ça. Alors ça ne se voit pas forcément en ligne de stats bien que…

 

On a l’impression qu’il existe une différence entre les matches à domicile et à l’extérieur

Qu’est-ce-que vous voulez que je vous dise…. C’est du haut-niveau. Le haut-niveau c’est des matches à domicile, c’est des matches à l’extérieur. Nous on fait en sorte que les joueurs soient
dans les meilleures conditions. On fait au mieux de ce côté-là avec les moyens qui sont les nôtres. Après on ne va pas se trouver des excuses de ce côté-là. Bien évidemment, j’ai le sentiment que l’on est moins dans la dureté sur les matches à l’extérieur. Après on a essayé plusieurs formules d’entrainement, de déplacement mais ça n’est pas pour autant que l’on a vu une différence selon la formule. De toute façon on sait très bien que ça ne dépend pas de ça.

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.