Jean-Luc Monschau : « Ne pas être en souci, serait de l’inconscience »

Pour l’entraineur lorrain, la situation devient de plus en plus compliquée.

Au rythme que suit le SLUC Nancy (une victoire en six rencontres), le club lorrain a de grandes chances d’être dans la charette direction Pro B en fin de saison. Les maux sont déjà identifiés : une panne d’adresse, un manque de percussion au poste 3, une défense poreuse… La liste est longue et pour le moment il ne semble pas y avoir de solutions en vue. Alors obligatoirement, si le mot crise n’est pas cité, dans les discours on ne se cache pas derrière de faux-semblants. « Ne pas être en souci, serait de l’inconscience. Sur un rythme d’une victoire en six matchs, faites le calcul, ça fait cinq victoires à l’arrivée. Et avec cinq victoires, on descend […] On n’a vraiment pas fait la bonne opération de la soirée. Nous voilà derniers avec Orléans. Et samedi, on va à Gravelines sans doute sans John Linehan »  expliquait ainsi Jean-Luc Monschau après la défaite face à Cholet (Le Républicain Lorrain).

En effet, l’affiche ne parait pas idéale pour aller faire un résultat…

Tags : ,
Comments

Commentaires (1)

  1. el tractor 64

    Il semblerait que l' ère JLM arrive à sa fin.

    Les départs (importants) de l' inter saison non remplacés qualitativement ont fait un mal énorme à cette équipe.

    Et Linehan est cramé et n' a pas de back up véritable.

    Ce qui est grave dans cette défaite : le fait que le SLUC n' ait pas dominé le secteur intérieur vu les absents à Cholet.

    Bref gros soucis pour le maintient et l' arrivée de nouveaux ricains ce sera du quite ou double. Cette équipe part de trop loin (5 défaites )!!!