Jean-Luc Monschau tâcle ses intérieurs

Mercredi soir, les Nancéiens ont eu chaud en ne s’imposant que de quatre points face au HTV.

S’il a apprécié repartir avec la bonne feuille, Jean-Luc Monschau n’a pas digéré la stat collective au rebond de son équipe. Avec 45 rebonds contre 33 pour Nancy, les Toulonnais ont largement dominé dans le secteur intérieur et ça, ça n’a pas plu à Monschau :

« Que mes intérieurs cadres de l’équipe soient gênées sur la zone pour aller au cercle, je veux bien mais ça ne les empêchent pas de prendre des rebonds », a déclaré le technicien dans l’Est Républicain.

Cette absence au rebond a complètement dérégler le jeu de Nancy qui n’a pu trouver de solutions rapides :

« Hyères-Toulon est certes une des meilleures équipes de Pro A à la cueillette aux rebonds. Alain Weisz a d’ailleurs joué avec l’ailier Dobbins au poste 2, l’ailier fort Boungou Colo au poste 3 et le pivot Masingue au poste 4 pour donner de la taille à son équipe. Mais, on doit absolument corriger le tir dans ce secteur de jeu. Si on ne prend pas de rebonds, on s’expose inévitablement. On perd aussi indirectement notre efficacité dans le rapide. »

Mais comme tout n’est pas noir, Monschau a tenu à mettre en avant la performance de deux de ses joueurs :

« Moussa (Badiane) et Stephen (Brun) ont été précieux. Et puis défensivement, on a tenu la maison, en cherchant l’interception, en provoquant l’erreur adverse. Hyères-Toulon a perdu 23 balles, je crois que Cholet chez lui, en saison régulière il y a trois semaines, en avait perdu 27. »

Demain soir, les Nancéiens auront la possibilité de boucler l’affaire, à condition de trouver le moyen d’éclater la défense en zone des Varois et d’aller s’imposer dans le Sud.

Tags : , , , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.