Jean-Manuel Sousa : « On n’y est pas »

L’entraineur choletais est revenu sur les carences de l’équipe, pointant également la différence entre les matchs et ce qui est travaillé aux entrainements.

Sur l’analyse du match

« On a été dominé par Paris même si plusieurs fois on est revenu à moins de dix points. Mais chaque fois qu’on est revenu à moins dix on n’a pas été capable de continuer et d’imposer notre basket, ce sont eux qui l’ont imposé. On a été en retard sur beaucoup de situations de jeu. Offensivement on a perdu trop de ballons, abusé du shoot à trois points. Et nos systèmes n’étaient pas aussi clairs que d’habitude. Je pense que l’arrivée d’Aubrey nous a un peu perturbé dans la mise en place, déjà il n’en connait qu’une partie. On a eu un manque de rigueur face à une équipe comme Paris ».

 

Sur la surutilisation du tir primé

« Quand tu n’arrives pas à imposer ton basket, quand tu n’arrives pas à t’imposer dans la raquette, tu recules et tu shootes à trois points. C’est ce qu’on a fait ce soir. On n’a pas eu de jeu dos au panier. Le seul qui en a eu c’est Travon. Il a eu deux actions, il a scoré deux fois; et Marcus sur la dernière action,  à la dernière seconde du match. Ca n’est pas suffisant. On n’a pas eu accès à la raquette et à partir de là on a un peu bombardé à trois points. On a aussi perdu des ballons importants à des moments-clefs du match. A partir de là il n’y a pas grand chose à faire ».

 

Sur la défense

« On n’y est pas. Mêmes pour les choses basiques on met plus d’intensité à l’entrainement. C’est ce que je leur ai dit ce soir. A l’entrainement on travaille plus sérieusement. Ca n’est pas normal même si cette semaine a été pas mal perturbée au niveau absences, malades et tout ce qu’on veut. Mais les jours de match tout ça il faut l’oublier et jouer avec; ça arrive à tout le monde ».

 

Sur l’utilisation d’Obasohan

« Il n’était pas puni mais on a trois numéros trois. Donc ça fait déjà un peu de temps qu’il n’était pas dans le coup. On a commencé avec les deux autres et comme les deux autres n’ont pas été meilleurs, on a fait appel au troisième et il a plutôt répondu favorablement. J’espère qu’à partir de dimanche soir il va continuer sur ce rythme-là et ne pas redescendre comme il en a un peu l’habitude ».

 

Un manque de leaders ?

« Les leaders on les a, les anciens on les a. Maitenant il faut qu’ils fassent leur boulot sur le terrain. Et ce soir c’était un match de reprise pour Marcus après deux entrainements. Il n’était pas là. Et c’est sur qu’avec un Marcus à ce niveau-là ça n’est pas assez. De l’autre côté ils ont Sean May qui a presque tenu la boutique à lui tout seul. Quand il y’a comme ça un joueur en confiance, qui met beaucoup de points, qui attire le jeu, qui le dirige, ça aide. Nous d’habitude c’est Marcus qui le fait ».

 

Les playoffs toujours envisageable ?

« Avec le niveau de jeu que l’on a montré ce soir c’est difficile. Maintenant mathématiquement c’est encore possible. Cependant je suis assez réaliste, si on n’évolue pas dans notre jeu ça va être très difficile ».

Tags : ,
Comments

Commentaires (12)

  1. KLETCH

    PRO B PROB PROB PROB PROB ON VA Y ALLER

  2. Gee

    J'étais au match hier, j'ai rarement vu des joueurs jouer autant n'importe comment à ce niveau… et les rotations sont absurdes… SOUSA EST NUL ! du même acabit que Monshau, vous leur donner une équipe avec des bons joueurs, si la mayonnaise ne prend pas toute seule c'est la cata !

  3. x

    Concernant cholet, le bilan sportif de cette équipe ne m'étonne pas contrairement à nancy.

    Depuis deux saisons cholet fait accumule les bétises. Ils n'arrêtent pas de changer de joueurs (ils se comportent comme l'asvel ou orléans jusqu'au jour ou ils se feront sanctionner par les prud'hommes) et laisse partir ses meilleurs éléments chaque année. ce n'est pas en adoptant ce comportement que l'ont peut être performant sur le plan sportif. Au bout d'un moment il faut stabiliser l'effectif pr créer un collectif.