Jean-Marc Dupraz : « En attente de voir autre chose »

Pour Jean-Marc Dupraz, son équipe a manqué de dureté mentale surtout lors de la deuxième mentale.

L’analyse du match
« Nanterre a fait un très bon match. Chez nous je n’ai pas vu de rébellion; toutes les statistiques de combativité sont pour eux et pas pour nous. On leur laisse 19 rebonds offensifs et on perd 21 ballons. On a subit. Ca a basculé au moment du deuxième quart-temps. On prend un 19-10 et puis après on a fait à peu près jeu égal mais sans jamais revenir. Après on peut faire ce que l’on veut mais si on n’a pas un minimum de combativité ça ne marche pas ».

Sur la Pro A qui approche
« ce qui m’embête c’est que l’on n’a pas abordé les choses avec de la dureté mentale, avec l’envie nécessaire pour déjà gagner un premier trophée dans la saison. Je ne dirais pas que je suis inquiet mais je suis en attente de voir autre chose parce que les gars doivent comprendre qu’ils ne sont pas venus à Limoges pour rien. Le public veut voir des joueurs qui sur le terrain se livrent, donnent tout. On peut perdre des matchs mais en perdre comme ça ça n’est pas normal. Perdre avec honneur ça n’est pas un problème mais là on n’a pas perdu avec les honneurs ».

Sur le cas Ramel Curry
« Ce soir (hier) c’est collectivement que l’équipe a sombré; on ne va pas mettre la faute sur un seul joueur bien qu’effectivement depuis que Ramel est là on attend plus de lui; c’est normal et il le sait. Mais pour le coup il n’est pas le seul fautif, c’est une faillite collective dans l’envie ».

 

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.