Jean-Michel Mipoka : « Si on ne fait pas attention on va s’en prendre 40 tous les week-ends »

Pour Jean-Michel Mipoka le trou d’air connu par les Rouennais a duré trop longtemps pour espérer quelque chose face à Nanterre.

Il y’a bien eu un 15-0 dans le dernier quart-temps mais Rouen partait de trop loin face à Nanterre pour espérer la victoire. Au final ils en ont pris une vingtaine (76-57). Pour Jean-Michel Mipoka cela s’explique en partie par les trous d’air que connaissent les Normands.

« Tant que l’on ne comprendra pas que face à des équipes de haut-niveau du championnat il faut être concentré du début à la fin et répondre aux obligations liées à ce genre de match on n’y arrivera pas. Malgré son début de match difficile Nanterre a su se recadrer au bout de deux minutes alors que nous on a pris deux quart-temps. À un moment donné il n’y a plus de lumière, plus de son, plus rien. Ce n’est pas un joueur qui va faire la différence. Même Michael Jordan ne marque pas contre cinq joueurs quoique… Heureusement qu’à la fin on retrouve une trame de travail mais si on ne fait pas attention on va s’en prendre quarante tous les week-ends ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.