Jean-Paul Bret : « je ne suis pas un prince qatari »

Le maire de Villeurbanne a contre-attaqué au cours de la cérémonie de présentation de l’ASVEL.

La tension est de plus en plus palpable dans les bureaux de l’ASVEL. Alors que l’absence de Tony Parker s’est faite remarquer hier soir lors de la présentation de l’équipe, le maire de Villeurbanne a tenu à réagir aux propos tenus hier par un élu de sa commune laissant entendre que le club pourrait investir une salle bâtie dans une ville voisine.

 » Si les dirigeants du club prennent cette responsabilité et qu’ils ont les moyens de le faire, j’en prendrai acte. Mais ce ne serait plus l’Asvel. Je rappelle que presqu’un quart de son budget provient de la collectivité. Il est donc un peu villeurbanno-dépendant. Grande salle ou pas, le club a besoin de nous,  » a déclaré Bret dans des propos rapportés par le quotidien 20 minutes.

Il faut dire que pour Lyon-Villeurbanne, quitter l’Astroballe serait le synonyme d’une perte de plusieurs centaines de milliers d’euros. En effet, comme l’indique Lyon-Info, le club a reçu 312 520 euros de subventions et 516 040 euros sous forme d’achat de prestations pour la saison 2011-12. Ne se présentant pas comme un « prince qatari« , le décideur local est ensuite revenu sur les propos du meneur de jeu de l’équipe de France qui avait, sans prononcer son nom, chargé Gilles Moretton dans la presse.

 » Je peux comprendre son impatience. Il met la pression sur les actionnaires qui mènent le projet plutôt que sur les politiques. Nous avons fait notre travail, dans les limites de nos responsabilités, pour accompagner le club auquel la collectivité est très attachée. « 

Jean-Paul Bret en a d’ailleurs profité pour réaffirmer son engagement auprès des dirigeants asvéliens dans leur projet de salle redimensionnée.

 » Gilles Moretton avait indiqué avoir un projet redimensionné, de plus petite taille, qui aurait nécessité un foncier moins important. Si c’est plus petit, ça peut être possible à Villeurbanne. Nous sommes donc dans l’attente d’un projet redimensionné et crédible car chat échaudé craint l’eau froide. « 

Mais le mystère reste entier sur ces terrains puisque l’exécutif villeurbannais n’a pas souhaité en dire davantage sur les 5 hectares censés être mis à disposition pour ce nouveau complexe. Présent lors de la cérémonie, Gilles Moretton n’a, quant à lui, pas souhaité s’exprimer, expliquant être concentré « exclusivement sur la nouvelle saison ».

 

Tags : , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (3)

  1. GW

    Comment la FIBA a pu leur faire autant confiance alors qu'il n'avait encore aucun élement concret sur le projet de grande salle, ni terrain, ni accord de l'ensemble des actionnaires ?

    On a l'impression d'en être au point de départ. Alors que ce projet a été lancé en 2009.

  2. pedro

    Non Jean Bidule Bret, tu n'es pas un prince Qatari, mais juste un maire monarque siégant depuis 11ans, dont a l'habitude en France.

    Next

  3. Qiou

    Ohlala la bande d'amateurs.