Jeep Elite : Jerrel Blassingame l’a joué clutch, Monaco trop fort pour Chalon

Retrouvez les résultats de la soirée en Jeep Elite.

Il l’a joué clutch ! Il restait quatre secondes au chrono entre Anties et la JL Bourg, le promu possédant une avance d’un point (74-75). C’est le moment alors choisi par le meneur Jerel Blassingame pour planter un trois points qui a permis aux Sharks de remporter la rencontre (77-75) et ainsi de se faire le plus grand bien dans l’optique de la lutte pour le maintien en Jeep Elite. Pour Chalon, il ne fallait pas perdre pour croire encore aux playoffs. Mais peine perdue, car la Roca Team s’est avérée beaucoup trop forte (99 à 73). Amara Sy, pour son deuxième match après son retour de blessure, a encore montré à quel point il était important pour son équipe (16 points). S’il y en a qui est tout aussi important pour la sienne, c’est Lahaou Konate. L’ailier nanterrien a encore une fois sorti l’artillerie lourde avec ses 20 points et 11 rebonds (pour 31 d’évaluation). Résultat : ça fait une victoire 77 à 73 face à Cholet.

Pour Le Mans, le job a été fait face à Boulazac (94-69) après dix premières minutes délicates (26-17). A la mène, Antoine Eito a été très complet avec ses 17 points, 4 rebonds et 3 passes décisives. Avec ce succès, le MSB est dauphin de Monaco au classement de la Jeep Elite. Enfin dans le dernier rendez-vous de la soirée, l’ASVEL a pris le dessus sur une très accrocheuse équipe du BCM (78-64). David Lighty a fait beaucoup de bien avec ses 16 points et 7 rebonds. Depuis son match de feu à la U Arena de Nanterre, l’aiier villeurbannais cartonne et ce n’est pas son coach TJ Parker qui s’en plaindra.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.