Jeep Elite : Le MSB s’offre l’Asvel, Victoire à la Pyrrhus pour Orléans

Retrouvez les résultats de la soirée de Jeep Elite.

Le Mans vs ASVEL : 105-96 ap
Il aura fallu une prolongation aux Manceaux pour faire tomber l’armada villeurbannaise. Un joueur s’est particulièrement distingué : Scott Bamforth. Il est celui qui a permis au MSB d’arracher la prolongation et a terminé le match avec 31 points. Mention spéciale aussi pour Ovie Soko et ses 28 points. Concernant l’Asvel, il s’agit déjà de sa cinquième défaite en Jeep Elite cette saison (en douze rencontres).

Orléans vs Dijon : 74-69
L’OLB s’est peut être imposé mais ce beau succès face à la JDA Dijon a un profond goût amer. En effet, les Orléanais ont peut être perdu Darius Johnson-Odom pour la saison (sorti sur blessure, il y a une crainte d’une rupture du tendon d’achille). LaMonte Ulmer n’a lui non plus pas terminé la rencontre en raison d’une blessure aux côtes.

Chalon vs Boulazac : 80-68
Match maitrisé pour l’Elan Chalon face à un BBD peu inspiré en attaque (68 points à 32,7% au tir). Jordon Crawford a terminé MVP de la rencontre grâce à ses 12 points et 8 passes décisives. Les Bourguignons ont aussi eu pour eux de remporter la bataille du rebond (43 à 39).

JL Bourg vs Pau : 88-58
Match après match, Pau continue de sombrer. Cette fois-ci, pour ce qui devrait être la der de Laurent Vila, les Béarnais en ont pris 30. Hormis la paire Drame/Cornelie il y a très peu de positif à retirer. Tony Wroten, lui, a rendu une copie indigne de son rang avec 6 pertes de balle en 8 minutes. Inquiétant…

Nanterre92 vs Roanne : 74-79
C’est un fait, depuis le début de la saison de Jeep Elite Nanterre92 est pénalisé par son inconstance chronique. Cette fois-ci c’est Roanne qui en a profité pour s’offrir un succès salvateur. Ronald March a dominé les débats avec 17 points et 2 rebonds. Avant un déplacement ô combien important à Pau, la Chorale remplit donc à fond sa jauge de confiance.

Limoges vs Boulogne-Levallois : 85-79
Heureusement que le CSP n’a pas joué une minute de plus face aux Mets92 car sinon… En effet le CSP est passé non loin de voir tous ses efforts ruinés par la remontée des Franciliens. Si les troupes de Mehdy Mary ont tenu le choc, cela est en grande partie dû à l’abattage de la paire Lang/Boutsiele (36 points à eux-deux). Maintenant le plus dur sera d’entamer une série.

Crédit photo : ESSM Le Portel

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.