Jeep Elite : Monaco avec sérieux, Coup d’arrêt pour les Mets92 à Roanne

Retrouvez les résultats de la soirée de Jeep Elite.

Boug en Bresse vs Orléans : 88-82
Chez les Bressans, il aura sans doute manqué d’un peu de constance aux Orléanais pour réaliser le bon coup. Pour son retour à la compétition après plusieurs semaines d’absence, Chima Moneke a montré qu’il n’était pas encore à 100% physiquement (4 points et 4 rebonds en 16 minutes). Côté Jeu, l’intérieur Pierre Pelos termine MVP de la rencontre grâce à ses 23 points et 10 rebonds.

Monaco vs Le Portel : 82-60
Jouer Le Portel n’est jamais une partie de plaisir tant l’équipe nordiste peut être « chiante » à manœuvrer. Mais la Roca Team n’est pas tombée dans le piège et a respecté son adversaire en jouant avec sérieux jusqu’au bout. Une nouvelle fois Rob Gray a montré toutes ses qualités offensives (18 points), tout comme Damien Inglis a prouvé qu’il était précieux de par son abattage (8 points et 7 rebonds en 20 minutes).

Pau vs Champagne Basket : 86-97
Si les choses avancent en coulisses pour Pau, ça n’est pas le cas sur le terrain. Les Palois ont en effet concédé une sixième défaite consécutive en Jeep Elite, montrant des largesses défensives inquiétantes (97 points encaissés). A contrario, Champagne Basket a pour une fois tenu son résultat jusqu’au bout. Dominic Waters a fait jouer son expérience en apportant 12 points et 10 passes décisives. Encourageant pour la suite…

Roanne vs Metropolitans92 : 80-67
Sans doute n’y avait il plus assez de jus dans le moteur des Mets92… Les troupes de Jure Zdovc ont beaucoup subi les assauts de Ronald March (21 points et 9 rebonds) ou bien de Steeve Ho You Fat (7 points et 10 rebonds). Malheureusement on ne retiendra pas que la belle perf’ des Choraliens dans cette soirée de Jeep Elite mais le vilain geste de Boubacar Touré qui a frappé au visage Miralem Halilovic. L’intérieur roannais avait été logiquement exclu tout comme Maxime Roos, Lahaou Konaté et Neal Sako (car ils étaient entrés sur le terrain).

Crédit photo : David Haynau

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.