Jérémy Leloup et Strasbourg « ne sont pas démobilisés »

S’ils sont dos au mur, Jérémy Leloup et la SIG veulent croire en un match 5.

Pour Strasbourg l’heure n’est plus à se poser trente-six mille questions. Dos au mur les Alsaciens n’ont pas d’autre choix que de s’imposer ce lundi face à Chalon sous peine de voir les Bourguignons fêter le titre de champion sur le parquet du Rhénus. Après le dénouement cruel du match 3 cela serait un autre coup. Mais le fait que la SIG n’ait pas été écrasée rend Jérémy Leloup optimiste. « On n’est pas démobilisé. Si on avait été vraiment dominé, ça aurait été plus dur. Là, encore une fois, on a fait un match correct. Défensivement, on fait des petites erreurs mais on n’a pas été dominé. On sait qu’on a encore des chances. On a vu que dans les matches “à la vie, à la mort”, on a réussi à trouver les ressources pour gagner » (DNA). 

En effet lors de la demie-finale face à l’ASVEL, les joueurs de Vincent Collet avaient su renverser la tendance après avoir été menés 2 à 0. A eux de s’en rappeler pour s’éviter une nouvelle grosse désillusion.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.