Jérémy Nzeulie : « On doit continuer à jouer notre jeu »

Malgré la perspective du titre de champion, Jérémy Nzeulie reste serein.

nzeulie - claire macelDe Jérémy Nzeulie on a souvent l’image du gars ambianceur, qui aime amuser la galerie. Mais à la manière de David Lighty lors de la série face à Chalon au tour précédent, l’arrière de la JSF, pur produit de la formation nanterienne, pourrait se voir attribuer le titre de MVP de la rencontre.

Comment analyses-tu ce match ?

Comme on l’avait dit, on savait que ça allait être un match vraiment différent des deux autres. On a su répondre avec de l’agressivité parce que comme on peut le voir c’est un match qui a été plus défensif qu’offensif. Et à ce jeu là on s’en est bien sorti.

On a vu deux visages très différents de Nanterre sur ce match; quelle est ton explication ?

Je pense que l’on a été plus agressif lors de la deuxième période. C’est ce qui a fait la différence car c’est à ce moment-là qu’on leur met un petit éclat.

Tu as été l’un des joueurs en vue sur ce match; comment analyses-tu ta prestation ?

Je pense que Strasbourg devait faire des choix, vu que je ne suis pas connu pour mes grandes qualités offensives (il se marre) ils m’ont laissé des positions. J’ai mis dedans et je suis aussi resté dans mon rôle de défendre, de courir en contre-attaque. Ce soir ça s’est bien passé pour moi mais au prochain match ça pourra être pour quelqu’un d’autre.

Qu’as tu pensé de l’ambiance ?

J’ai trouvé l’ambiance vraiment géniale. Je ne pouvais pas imaginer que ça aurait été encore mieux qu’à Nanterre. Ils ont fait du bruit tout le temps, je ne sais pas si vous avez entendu le bruit qu’ils ont fait quand on est repassé devant. Dans ces moments-là on sent vraiment que le publix est avec nous dans tous les instants.

Le titre n’est maintenant plus qu’à un match…

Personne ne nous attendait là. C’est peut être un discours défaitiste que je vais dire mais si on perd les deux prochains personne ne va jamais nous insulter. On sait que l’on va avoir la pression mais on doit continuer à jouer notre jeu. Je pense que si on fait ça encore une fois en mettant notre pression défensive ça peut vraiment le faire.

 

 

Tags : ,
Comments

Commentaires (1)

  1. Nairod

    Il y a 2 ans, à la même période, on était surpris de le voir jouer en finale Pro B, et on avait été surpris qu'il fasse un match correct!

    Lui, Jo Passave et Marc Judith, je suis vraiment bluffé par leur progression, ils sont à des niveaux impressionnant, alors qu'il y a 2 ans, ils étaient des joueurs corrects en Pro B.