Jérémy Nzeulie : « Cette défaite n’est pas une mauvaise chose »

Pour Jérémy Nzeulie, la défaite face au Havre peut sonner comme une piqure de rappel pour la suite des évènements.

Voir Nanterre limité à 61 points cela n’était arrivé souvent cette saison. Avant Le Havre seul le Paris Llevallois lors de la deuxième journée avait fait mieux en limitant son voisin à 60 points. Cela souligne la qualité de la prestation défensive havraise. Après la rencontre l’arrière nanterrien Jérémy Nzeulie ne pouvait qu’abonder dans ce sens.

« Ils ont assez bien défendu ; ils nous ont forcé à être maladroit. On ne met que 61 points, ça n’est pas du tout dans nos standards. On n’a pas su répondre à leur agressivité et on a manqué de passing-game. On n’a pas beaucoup bougé le ballon alors que d’habitude c’est quelque chose que l’on fait très très bien. Nous on a été un peu trop passif ; c’est un problème depuis quelques matchs ».

Pour autant on aura vu un retour de flamme entre les troisième et dernier quart-temps. Seulement la JSF n’a pas eu assez d’essence dans le moteur pour entretenir cette dynamique intervenue finalement un peu trop tardivement.

« A la fin eux étaient déjà un peu en confiance, leur jeu était beaucoup plus rythmé que le nôtre. Leur pick-and-roll sur le poste 4 on a eu beaucoup de mal à le gérer. Ils ont continué à jouer dessus et ça leur a donné beaucoup de positions ouvertes ».

A deux jours d’un quart de finale d’Eurochallenge face aux Italiens de Brindisi, ce faux-pas pourrait sonner comme un ralentisseur mais Jérémy Nzeulie veut croire qu’il saura être bénéfique.

« En soit cette défaite n’est pas une mauvaise chose ; ça nous rappelle qu’il faut prendre chaque match avec sérieux ».

Si Nanterre veut poursuivre son aventure européenne, elle aura impérativement besoin de ce sérieux.

Crédit photo :

Comments

Commentaires

Comments are closed.