JK Edwards pourra rejouer à partir du 15 avril

Nicolas Paul, agent de JK Edwards , a indiqué que ce dernier pourrait rejouer à partir du 15 avril.

Update : Çà y’est JK Edwards connait sa sanction. La FIBA n’a pas eu la main trop lourde puisqu’il pourra rejouer à partir du 15 avril. C’est ce qu’a indiqué son représentant via twitter.


06.03 On s’en doutait et c’est désormais officiel; JK Edwards ne portera plus les couleurs de l’Élan Béarnais. « Le Club de l’Elan Béarnais Pau Lacq Orthez a mis fin, ce jour, au contrat de travail le liant à son joueur JK EDWARDS. Cette décision, mûrement réfléchie, est exclusivement liée aux fautes commises et reconnues par le joueur, tant au regard des règles de la FIBA, qu’à celles du contrat le liant au club ainsi qu’au règlement intérieur de l’E.B.P.L.O. Pour autant le club ne peut que regretter ce triste épisode et son épilogue, et n’oublie pas l’impact qu’aura eu son Capitaine JK EDWARDS sur l’équipe durant presque deux saisons » a précisé le club dans un communiqué. Reste maintenant à savoir où JK Edwards pourra rebondir.

15.02 Via un communiqué, l’Élan béarnais a réagi sur l' »affaire » JK Edwards. « « Le club a été contraint d’ initier une procédure disciplinaire à l’encontre du joueur JK EDWARDS. A cet effet, il sera reçu le 22 février par les instances dirigeantes du club. A compter de ce jour, soit le 14 février, ce dernier a été mis à pied à titre conservatoire dans l’attente de la décision définitive qui sera prise ».

11.02 Absent face à Ostende (en Fiba Europe Cup) et ce samedi contre Orléans, JK Edwards (34 ans, 2m02) n’est pourtant pas blessé. Le capitaine de l’Elan Béarnais a subi un contrôle positif qui explique ces non-présences. Il s’en est exprimé via le biais  d’un communiqué.

« Chers supporters et partenaires de l’Elan Béarnais Pau-Orthez mais aussi chers fans du basket français,

Le 20 décembre dernier, mon équipe de l’Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez disputait à Cluz un match de FIBA Europe Cup auquel je n’ai pas participé, le médecin du club m’ayant conseillé du repos suite à une vive douleur inguinale.

Les règles de cette compétition imposant un minimum de 10 joueurs inscrits sur la feuille de match, je me suis déplacé avec mon équipe dans l’unique but d’éviter une amende à mon club. Sachant que je ne jouerais pas à Cluz, j’ai commis, quelques jours avant ce match et pour la 1ère fois de ma carrière, l’erreur de consommer un produit inscrit sur la liste des produits dopants. L’absorption de ce produit avait uniquement pour but de me relaxer et en aucun cas de me doper (puisque médicalement je n’étais pas apte à jouer). Qu’importe, le mal est fait puisqu’à l’issue de ce match, mon nom a été tiré au sort pour participer au contrôle anti-dopage et puisque la FIBA m’a récemment informé que ce contrôle était positif.

Je tiens à présenter mes excuses les plus sincères et les plus embarrassées à tous les fans du basket palois et français pour ma regrettable négligence et pour l’image négative qu’elle pourrait véhiculer. Je connais les risques encourus. N’ayant jamais été contrôlé positif durant ma carrière, j’espère une certaine clémence de la part des instances mais sachez d’ores et déjà que quelles que soient les sanctions prises à mon encontre, je serai ravi de continuer de mettre à la disposition de mon équipe mon expérience de la compétition et mon leadership si mes dirigeants et coachs le jugent utile ».

Comme le précise dans ses colonnes La République des Pyrénées « Le club palois n’a pour l’instant pas été averti par la FIBA de ce que risquait le joueur. Mais en cas de sanction, elle sera également applicable en championnat« .

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.