Jo Passave-Ducteil : « Ce n’est pas du basket qu’il va falloir chercher »

L’intérieur francilien est revenu sur la défaite cuisante de son équipe face au champion en titre.

Au sujet du match :

« C’était extrêmement difficile mais on va essayer d’en retirer du positif. On s’est battu et on a défendu chèrement notre peau. On va dire qu’il va falloir travailler encore plus, se remettre en question. Même si c’est vrai que le premier quart-temps nous a fait mal, il ya du positif. Le deuxième quart-temps on fait -1, le troisième égalité. Ça veut dire que quand on veut faire les efforts, on peut arriver à faire quelque chose. Comme je l’ai dit, il faut déjà qu’on arrive à mettre deux équipes derrière nous pour réussir un premier objectif. Et décrocher une première victoire très rapidement parce que l’excuse du calendrier, dire qu’on allait jouer les gros, mais de toute façon fallait bien les jouer… Nous il nous faut absolument une victoire pour commencer ce championnat parce que 0-3 pour l’instant on arrive à rien. »

Au sujet de l’état d’esprit après la défaite :

« Ce n’est pas du basket qu’il va falloir chercher. Après, il faut se remettre en question car si le basket on travaille, ça sera à nous joueurs d’aller chercher les choses pour passer ce cap et décrocher cette première victoire. »

Au sujet de la pression d’avant-match :

« Nous on savait que ça allait être difficile. En plus, ils ont un joueur super excellent qui est Nicolas Batum en plus de leur armada. Donc non il n’y avait pas de pression particulière. Ils avaient 5 joueurs à aligner, nous aussi. Il fallait se battre pour essayer de gagner et au premier quart-temps ils nous ont mis la tête sous l’eau et c’était difficile après de la remonter. »

Au sujet des intérieurs du SLUC :

« C’est démentiel parce que dans le 5 y’avait Moerman, Akingbala.. D’ailleurs à côté de lui je me suis senti très petit. Ensuite tu en as un qui sort c’est Badiane qui rentre, après l’autre c’est Samnick. Y’avait Nicolas Batum aussi. Franchement c’était un bon test et je ne nous ai pas trouvé ridicule. Au premier quart-temps, ils ont joué avec beaucoup d’adresse. Ils ont très bien défendu. Mais comme je vous l’ai dit, il faut aussi retenir le positif pas que le négatif. Ça va être difficile, on s’y attendait. Le premier quart-temps à oublier mais les autres sont à garder. Même si après ils étaient plus haut que nous, plus rapides, au final on a réussi à limiter la casse. On va dire qu’il faut multiplier les efforts. »

Sur le fait que Nancy avait un match Euroligue dans les jambes :

« Au risque de fâcher mon coach, il nous l’a dit toute la semaine. S’il y avait un secteur où il ne fallait pas que l’on subisse c’était dans l’engagement. Voilà on ne va pas ressasser. On ne va pas dire que c’st ce qui nous a couté le match mais ça aurait pu prendre une autre tournure. On aurait montré une autre image du premier quart-temps. Si on n’avait pas commencé qu’à partir du deuxième ça aurait pu être un autre match. »

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.