Joakim Noah : « Je ne jouerai pas avec l’équipe de France si je ne suis pas prêt »

Joakim Noah s’est confié à nos confrères de l’Equipe. Il évoque ses pépins de santé, qui pourraient l’amener à renoncer à l’équipe de France cet été.

Joakim Noah

Interrogé par notre confrère Yann Ohnona dans les colonnes du journal L’Equipe d’aujourd’hui, Joakim Noah revient sur sa fin de saison perturbée par cette aponévrosite plantaire qui lui complique la vie depuis plusieurs mois déjà :

« Avant les playoffs, j’étais vraiment mal. Je souffrais tellement que je ne savais même pas si j’allais jouer. Ma cheville était complètement bloquée. »

Jooks le guerrier a sans surprise finalement choisi de tenir sa place sur le terrain, et il le fait d’ailleurs plutôt bien ! Pour preuve ses 14 points, 15 rebonds, 5 passes et 5 contres cette nuit, lors de la défaite de Chicago. Mais l’intérieur All-Star admet être sacrément diminué par cette douleur au pied droit :

« Je suis loin d’être à 100%. Chaque minute sur le parquet est une souffrance. Mais ce n’est pas le moment de chougner. »

Et malgré les soins qui durent plusieurs heures chaque jour, le pivot des Bulls n’a pas d’autre choix que de souffrir en silence :

« Massages, piqûres de cortisone, anti-inflammatoires, j’ai tout fait. »

Si jouer blessé peut paraître inconscient (cf. Kobe Bryant, entre autres), Joakim Noah assume ce risque, avec un certain fatalisme :

« Je sais que je prends un risque, j’y pense un peu. Mais je me dis que ce n’est ‘que’ ma voûte plantaire. Si ça pète, ça pète. Ce ne serait pas une blessure qui mettrait fin à ma carrière. »

Mais la principale conséquence de tout ça, c’est bien sûr son éventuel forfait avec l’équipe de France cet été :

« Je comprends que les regards se tournent vers moi. Mais là, je joue les playoffs, blessé. Ce n’est pas le moment de parler de ça. De toute façon, ma priorité sera toujours les Bulls. Et pour jouer dans un tournoi comme ça, il faut que je sois à 100%. Je ne jouerai pas avec l’équipe de France si je ne suis pas prêt. »

Les Bulls de Joakim Noah affronteront Brooklyn samedi soir lors d’un match 7 qui s’annonce épique, vu l’intensité de la série. Si les Chicagoans venaient à se faire sortir, la question sera  alors de savoir si Noah aura suffisamment de temps – et de motivation – pour être remis pour l’Euro qui se disputera en Slovénie début septembre…

Par Alexis Boissel

Tags : , , ,
Comments

Commentaires (5)

  1. Bucky

    "ma priorité sera toujours les Bulls" et " Je ne jouerai pas avec l’équipe de France si je ne suis pas prêt. » : voilà tout est dit, c'est sans surprise…

  2. GW

    C’est quand meme fou les risques que prennent certaines franchises NBA pourtant assez loin de pouvoir concurrencer Miami cette année.

    Kobe finalement out, il y a encore Noah et Randolph qui jouent en étant sérieusement blessé !

    Après je comprends que le joueur est du mal à repartir au combat pour l’équipe de france si comme il dit « chaque minute sur le parquet est une souffrance ».

    On est loin des sarcasmes de Seraphin, Noah a quand meme une bonne excuse non ?

  3. juvicius

    ben….allez les nets!!!
    ;))

  4. docG444

    Lorsque les joueurs jouent de la sorte avec les corticoïdes et n'écoutent pas leur corps, on n'est plus dans le sport mais dans le cirque. Une performance arrachée à coup de médicaments restera toujours douteuse. Mais puisque le business commande…