ALL STAR GAME

Joakim Noah ne sait pas s’il jouera pour la France l’été prochain

Ceux qui ont suivi l’Euro 2011 en Lituanie auront vu Joakim Noah pour la première fois sous le maillot bleu. Et peut-être aussi la dernière.

Lors de l’Euro 2011 en Lituanie, la présence de Joakim Noah avait totalement changé la dimension physique de l’équipe de France. L’intérieur français avait eu un impact sur le terrain mais également en dehors. Les Bleus avaient d’ailleurs, avec lui et Tony Parker en chef de file, réussit à remporter de nombreux énormes matches, à monter en puissance tout au long de la compétition et à se glisser jusqu’en finale.

Noah-rebond-largeAbsent cet été en Slovénie, Jooks a essuyé de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux et sur la toile de la part des nombreux fans de l’équipe de France. Mais lors d’une interview qu’il nous avait accordé pour le dossier EDF dans REVERSE MagazineVincent Collet nous avait fait comprendre qu’un Noah serait accueilli à bras ouvert en cas de retour en sélection. Le coach des Bleus n’aura pourtant peut-être pas l’occasion de revoir le pivot des Chicago Bulls tenir la raquette française. S’il avait confirmé son attachement à l’équipe de France cet été malgré son forfait, Joakim Noah a émis des doutes sur une possible éventuelle prochaine collaboration. Lors de son passage à Rio pour le NBA Global Games, Jooks a répondu aux questions de l’un de nos confrères de l’Equipe. Et à la question : « Allez-vous réintégrer l’équipe de France l’année prochaine », Noah à répondu :

« On verra. Je ne sais pas. Parce que je ne suis sûr de rien. J’ai envie de me concentrer sur cette saison et je n’ai pas envie de parler de ce qui pourrait se passer dans un ou deux ans. J’ai subi beaucoup de blessures et voilà, j’ai besoin de penser à mon corps. »

Le pivot des Bulls a encore le temps de changer d’avis d’ici le début de la préparation pour le Mondial 2014 en Espagne (voire l’Euro 2015 en Ukraine qui sera qualificatif pour les JO 2016) mais ses propos n’ont vraiment rien de rassurant quant à son éventuel futur chez les Bleus…

Tags : ,
Comments

Commentaires (1)

  1. Palace

    on a gagné sans lui alors pas besoin de lui.