Joffrey Lauvergne : « Le côté psychologique est quand même important »

L’ailier-fort Joffrey Lauvergne, actuellement en stage avec l’équipe de France, est à nouveau revenu sur les bienfaits de son expérience au Partizan.

Joffrey Lauvergne AD

Avec Léo Westermann, Joffrey Lauvergne ne représente pas seulement le Partizan Belgrade en Equipe de France mais l’arrivée de « jeunes » amorçant ainsi l’émergence d’une nouvelle génération. Lors de son premier match avec les A face à la Finlande, l’ancien habitué des sélections jeunes a su se montrer convaincant terminant la rencontre avec 11 points en l’espace de douze minutes. Outre son efficacité offensive, Lauvergne a su répondre présent mentalement alors qu’il joue une place pour l’Euro. Et son expérience en Serbie n’y est pas pour rien.

« Mon expérience au Partizan m’a persuadé qu’il vaut mieux des joueurs moins forts physiquement et techniquement, mais qui sont des morts de faim, que des mecs plus doués, mais qui n’ont pas envie d’être là. Le côté psychologique est quand même important » (DNA).

Face à l’Allemagne ce mardi, l’ailier-fort, capable de se décaler en 5, aura à nouveau l’occasion de marquer des points vis-à-vis de Vincent Collet et de son taff. Mais il n’est plus à un défi près.

Retrouvez notre interview de Joffrey Lauvergne sur sa saison au Partizan et sa première sélection en équipe de France ici.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.