Joffrey Lauvergne à Denver pour deux ans

A 25 ans, Joffrey Lauvergne devrait s’engager pour deux ans avec Denver.

Joffrey Lauvergne AD

Update : Selon RealGm, Joffrey Lauvergne et Denver seraient tombés d’accord sur un contrat de deux ans avec une option sur une troisième année. Quant à son salaire, il devrait être supérieur au minimumu garanti.

04.02 Joffrey Lauvergne sera-t-il le prochain joueur français à rejoindre la grande Ligue ? Tout juste libéré par le Khimki Moscou, l’international tricolore est au cœur de rumeurs l’envoyant chez les Denver Nuggets. Selon Adrian Wojnarowski deYahoo Sports, la franchise du Colorado avancerait à grands pas sur le dossier. Et ce en dépit d’ « obstacles logistiques ». Mais Joffrey Lauvergne a-t-il vraiment à y gagner en rejoignant les Nuggets ?

Drafté au second tour en 2013 par Memphis, Lauvergne avait été immédiatement transféré à Denver. Les Nuggets n’ayant pas prévu de l’intégrer immédiatement au roster et lui-même voulant continuer de faire ses gammes en Europe, il était donc resté au Partizan Belgrade, où il avait brillé, en Serbie, comme en Euroligue. Les dirigeants du Colorado ont évidemment toujours gardé un oeil sur ses prestations.

Alors que la franchise du Colorado est en difficulté (dix défaites sur les onze derniers matchs), Brian Shaw cherche des renforts. Et le Français pourrait être le premier d’entre eux. Mais le contexte est-il véritablement propice à des débuts réussis pour Joffrey Lauvergne ? Poser ses valises dans une franchise qui multiplie les défaites et ou il manquera de visibilité au niveau de la rotation n’est pas forcément l’idéal.

Autre question : aura-t-il autant de temps de jeu qu’en Russie ? Surtout, Lauvergne n’a-t-il pas davantage à gagner en rejoignant provisoirement une autre (bonne) écurie européenne ? Continuer d’aligner les bons matches sur le Vieux Continent en attendant le bon moment aurait paru sage, mais on ne va pas cacher notre plaisir de voir débarquer l’énergique intérieur des Bleus en NBA. On se souvient qu’Evan Fournier, drafté en 2012 par les Nuggets, avait connu des débuts difficiles avant de finalement réaliser des performances intéressantes dans le Colorado. S’il pose bien ses valises chez les Nuggets, c’est tout le mal que l’on souhaite à Joffrey Lauvergne

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.