Joffrey Lauvergne : « La dernière fois que j’ai vu Beugnot il m’a insulté »

L’ancien chalonnais Joffrey Lauvergne est à nouveau revenu sur le conflit qu’il avait eu avec Greg Beugnot.

Joffrey Lauvergne ADDepuis le début de la préparation, Joffrey Lauvergne est la révélation des Bleus. Jouant sans économie, capable de rendre de belles copies sur le plan offensif, l’intérieur du Partizan Belgrade a su très vite trouver les faveurs de Vincent Collet et de son staff. Pourtant sa saison n’a pas toujours été des plus sereine, à commencer par la fin de son aventure avec Chalon. Dans les colonnes du journal L’Equipe Joffrey Lauvergne est ainsi revenu sur l’accrochage qu’il a eu avec Greg Beugnot.

« J’ai gardé de très bons contacts avec le club, la plupart des joueurs. Mon problème, c’était avec Gregor Beugnot, le coach. Cela faisait longtemps que j’en avais assez de la manière dont j’étais traité. Je ne travaillais pas assez, je jouais peu, j’avais du mal à me maintenir en forme. J’étais sous contrat et, si j’ai pu partir, c’est parce que le coach s’est mis en faute professionnelle. La dernière fois que je l’ai vu, il m’a insulté ».

Une chose est sûre, le match contre la Serbie ce jeudi avec l’Equipe de France sera particulier pour Joffrey Lauvergne qui devrait croiser le fer avec quelques uns de ses coéquipiers et adversaires.

Tags :
Comments

Commentaires (11)

  1. jay jay

    Vlan…
    Quand on voit la saison qu'il a fait avec son club et son rendement actuel en EdF, on ne peut que lui donner raison.
    C'est quand même dommage de se passer d'un tel potentiel en proA.
    Notre formation est l'une des meilleures d'Europe et notre championnat n'en bénéficie que très peu…

  2. Skypeeee

    quest ce que t'en à, à foutre jofffrey ??? Beugnot à rien compris au basket, Vujocevic lui si. Tout est résumé. Continue de l'envoyé chier, passe ton chemin, ta place est au Partisan, en EDF, en euroligue. pas su un banc de touche ou croupir dans un club sans ambition.

    bon choix d'etre partit. ;)

  3. DBZ

    Greg Beugnot, merci pour le Partizan! Joffrey Lauvergne est poussé par l'énergie positive qui règne au Partizan malgré les difficultés financières (résolues a priori par un gros sponsor) et surtout par le soutien sans faille des supporters… Bon courage pour ce soir, ne faites pas trop la fête avec Lucic et Gagic

  4. Jurij_Zdovc

    Est ce que Beugnot s'est déjà exprimé sur sa "non utilisation" de Lauvergne à l'époque ? (depuis que celui ci s'est révélé aux yeux de l’Europe)

    Beugnot, j'étais fan à l'époque de l'ASVEL… mais c'est vrai que depuis, je n'ai plus vraiment d'avis sur lui…

  5. cedb89

    Faute professionnelle ? c'est quoi l'histoire exactement ?

  6. pekovic1er

    un bonne droite pour greg.
    on a ce qu'on mérite

  7. jritz51

    Beugnotsaure ! retraite !!!

  8. Marietir

    Si la LNB n'autorisait pas 5 étrangers mais 3 ou 4, tout serait plus simple…. Mais nos dirigeants nationaux ne sont pas des basketteurs. Il n'ont pas pris conscience du mal sournois qui ronge leur sport.