Joffrey Lauvergne : « Toutes les équipes contre lesquelles on joue nous respectent »

Joffrey Lauvergne a fait le point sur le statut de l’Equipe de France avant les quarts de finale et ce sans concession.

Joffrey Lauvergne ADMalgré trois défaites au compteur, l’Equipe de France sera bien au rendez-vous des quarts de finale. Pourtant l’impression dégagée depuis l’entame de la compétition n’est pas entièrement positive. Capable du meilleur comme du pire, les Bleus ont globalement manqué de constance, affiché de gros manques au niveau de la défense et n’ont pas toujours pu compter sur leurs leaders. Résultat : le collectif des Français n’a toujours été très fluide, les individualités comme Tony Parker, Alexis Ajinça ayant pris le dessus sur certaines séquences. Pour l’intérieur Joffrey Lauvergne, les adversaires auraient d’ailleurs davantage peur de ces individualités que du collectif français.

« Les autres équipes, je pense, ont plus peur des individualités de l’équipe de France que de l’équipe. Toutes les équipes contre lesquelles on joue nous respectent, parce qu’il y a Nicolas Batum, parce qu’il y a Tony Parker. J’essaye de me mettre à leur place, pour me préparer au mieux, et elles doivent se dire : « cette équipe, il faut lui rentrer dedans. Si tu le fais ils lâchent un petit peu, ils baissent un peu la tête » » (L’Equipe.fr).

 

Les Bleus devront donc trouver les solutions d’ici ce mercredi afin de ne pas se laisser autant bouger que face à la Serbie lors du second tour. Sinon la compétition s’arrêtera prématurément pour eux et avec les espoirs d’un titre européen.

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.