Johan Passave-Ducteil : « Un combat d’hommes »

S’il concède facilement que la finale de CDF n’a pas été de toute beauté, le nanterrien Johan Passave-Ducteil préfère ne retenir que la victoire finale.

Passave-large-2Une finale 55-50 où les deux équipes, Nanterre et Nancy en l’occurrence, ne tournent qu’à 31 et 34% de réussite ce n’est pas très fameux. Ce n’est pas Johan Passave-Ducteil, le pivot de la JSF Nanterre, qui dira le contraire. Mais pour cet ancien de la maison verte, arrivé au club quand celui-ci n’état encore qu’en Pro B, seule le gain d’un trophée était à retenir.

Sur Coubertin
« Pour être tout à fait honnête on est très superstitieux; Pascal (Donnadieu) ne va peut-être pas l’avouer mais moi je le fait. C’était un avantage psychologique pour nous parce que l’on a été champion dans cette salle. On a eu un match, je pense, pas très beau, pas du niveau de Chalon mais un combat d’hommes avec beaucoup d’intensité mais au final cette victoire c’est un vrai ouf de soulagement parce que je ne vous cache pas que l’on a été très déçu de ne pas se qualifier pour les playoffs. Ce soir (hier) on a réussi à valoriser notre belle saison. On a voulu jouer sur plusieurs tableaux, on s’est brûlé les iles mais voilà on soulève un trophée et c’est ce que je vais retenir de cette saison ».

Sur la clef du match
« Il y’avait beaucoup d’intensité, de lacunes des deux côtés, un peu de fatigue aussi j’ai l’impression. On va dire que c’était un combat de volonté, de jeu d’échecs par exemple. Au final on a Trent qui nous a mené jusque la victoire avec le soutien de tout le monde car tout le monde a mis la pierre à l’édifice. Du coup on est champion (grand sourire) ».

Sur l’Europe
« Grâce à cette victoire ça fait que Nanterre sera à nouveau européen l’année prochaine. Ca veut dire qu’il y’a une constance. Il y’a un bon groupe, on a fait le taf. Il faut retenir le positif ».

Crédit photo : Claire Macel

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.