Johan Passave-Ducteil : « On n’a pas su répondre au combat physique »

Pour Johan Passave-Ducteil, Nanterre92 a manqué d’intensité face au BCM Gravelines-Dunkerque.

Limité à 67 points par le BCM Gravelines-Dunkerque, Nanterre92 n’a pas été dans ses standards habituels. Très bien scoutés par leurs adversaires, les Nanterriens ont aussi pris l’eau de l’autre côté du terrain en encaissant 89 points. Pour le pivot Johan Passave-Ducteil il faut que le groupe arrive à corriger ces moments d’absence où l’investissement défensif fait défaut.

« On paye notre manque d’intensité dès le début du match. Le coach nous l’a rappelé fortement si je puis dire. Gravelines a bien préparé son match, il n’y a eu aucune surprise. On savait que c’était une équipe athlétique et qui allait nous rentrer dedans. Malheureusement on n’a pas su répondre au combat physique. Ils ont été extrêmement adroits aussi. On avait le sentiment d’avoir un peu trouvé notre rythme en attaque mais ce soir (samedi) ce manque de fluidité il a été criard. On perd à la maison, ce n’est vraiment pas une bonne opération pour nous. On ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes. Je ne pense pas que ça soit du relâchement car on a un groupe qui travaille bien et qui est sérieux. C’est juste que l’on a des moments d’absence qui nous coûtent cher. Très sincèrement j’ai confiance en tous les gars du groupe mais comme l’a dit le coach, on ne peut pas se permettre d’avoir des absences comme on a eu. Avec le soutien sans faille que l’on a à la maison on ne peut pas se permettre ce genre de prestation ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.