Jonathan Givony (DraftExpress) : « Le Utah Jazz aime vraiment le jeu de Rudy Gobert »

Jonathan Givony livre son avis sur les trois Français choisis lors de la dernière draft NBA.

Le créateur du site de référence sur la draft DraftExpress, Jonathan Givony, était à Prague pour observer les futures stars de la NBA qui s’y affrontaient durant le Championnat du Monde U19. Il a pris quelques instants de son temps pour nous donné son avis sur les trois Français choisis lors des deux tours de la dernière draft.

rudy gobert

BasketActu : Nous avons eu deux Français choisis au premier tour consécutivement, une première pour la France. Que pensez-vous du choix de Rudy Gobert pour le Utah Jazz ?
JG : Le Utah Jazz aime vraiment son jeu. Ils l’ont toujours aimé. Ils pensaient très fortement à le prendre en numéro 21 donc ils étaient vraiment heureux de pouvoir le choisir en 27. Ils ont l’intention d’être patients avec lui, ils savent qu’il doit travailler son physique. Ils sont extrêmement heureux de le compter parmi eux et ils vont le faire venir dès cette année.

BasketActu : La sélection de Livio Jean-Charles était un peu surprenante mais si on pouvait s’attendre à une équipe le sélectionnant, c’était bien les Spurs. Sa performance au Hoop Summit a joué un grand rôle dans cette sélection. Qu’en pensez-vous ?
JG : A ce moment de la draft, souvent, des équipes prennent des décisions tactiques, en ne voulant pas vraiment ajouter un nouveau contrat garanti à leur roster. Livio était très attractif de ce point de vue parce qu’il était l’un des seuls joueurs dans cette draft dont on savait déjà que, même drafté, il ne viendrait pas cette saison. C’est donc une situation contrôlable pour la franchise. Ils ont vraiment apprécié où il en est actuellement, au niveau de son développement donc ça leur allait de le laisser en Europe pour qu’il continue de s’améliorer dans les deux prochaines années.

BasketActu : La sélection de Joffrey Lauvergne au second tour par Denver s’inscrit dans cette même optique de futur ?
JG : En 55ème position, on ne s’attend pas vraiment à drafter une superstar mais je trouve que Lauvergne était un très bon choix pour eux. C’est vraiment un joueur très, très talentueux. Je trouve que sa décision de quitter la France était la bonne à prendre et que sa carrière a pris un tour vraiment positif. A Chalon, il était un peu bloqué. Ils ne voulaient pas vraiment lui donner un plus grand rôle, lui donner plus de minutes, travailler avec lui. C’est un vrai problème avec pas mal de jeunes Français en France parce que pas mal d’équipes ne veulent pas vraiment travailler et développer de jeunes joueurs. C’est vraiment dommage parce que la France a quelques-uns des plus grands talents en Europe. A la place d’être dans un endroit horrible pour son développement de joueur, il s’est retrouvé dans un endroit fantastique pour se développer. On a pu voir sa progression sur un temps très court. Pendant les playoffs, il était carrément le meilleur joueur de son équipe, jouant 30 minutes pendant la Finale du championnat serbe et 30 minutes pendant la finale de la Ligue Adriatique. C’est vraiment grandiose pour un joueur de son âge. Il fait 2,11 m, il est athlétique, polyvalent, il a un gros cœur donc, en 55ème position, vous ne vous posez pas de question. Si ça marche, c’est parfait. Si c’est un échec, ce n’était que le 55ème choix. Je sais que Denver est vraiment très heureux de l’avoir sélectionné. Il y a de bonnes chances qu’ils le fassent venir d’ici la saison 2014-2015.

BasketActu : Et sa participation à la Summer League ?
JG : Ça dépend de sa participation à l’Euro avec l’équipe de France. Il a de bonnes chances de faire partie de l’équipe qui ira à l’Euro. Denver respecte vraiment cet aspect vu la superbe expérience que cela pourrait lui apporter, mais également au niveau du développement en jouant pour Vincent Collet. Je sais qu’il est actuellement à Denver à s’entraîner, c’est aussi une bonne expérience. Peut-être qu’il arrivera un peu plus tard, je ne sais pas, je n’ai pas les dernières infos là-dessus.

BasketActu: Léo Westermann l’année prochaine pourrait être un autre bon choix ?
JJ : Oui, j’aime vraiment ce qu’il fait. Il n’a pas totalement le profil parfait pour jouer en NBA mais il a vraiment beaucoup de talent et, comme Lauvergne, il est dans une situation parfaite pour pouvoir développer son jeu. Il joue beaucoup et ça a été également bénéfique pour lui de quitter la France. Il a réalisé une très bonne saison donc il faut voir comment il peut utiliser cet élan, comment il peut améliorer son tir. Cet aspect est vraiment important pour lui dans l’optique de la NBA. Il doit devenir un bon shooteur et, pour l’instant, il ne l’est pas. Mais c’est un gros travailleur, un leader, il possède toutes les qualités et je pense qu’il va devenir un gros atout de l’équipe de France dans les deux prochaines années.

 

La suite del’interview est à lire sur Basketsession.

Comments

Commentaires

Comments are closed.