Jonathan Jeanne victime du Draft Combine ?

Jonathan Jeanne s’est fait remarquer pour sa taille et son envergure, nettement moins pour ses qualités en match.

Jonathan JeanneJonathan Jeanne a laissé un sentiment mitigé aux observateurs, jeudi, lors de sa participation aux tests physiques du Draft Combine. A Chicago, le pivot de Nancy a sans surprise impressionné les scouts qui ne le connaissaient qu’en vidéo par sa taille, sa longueur (les plus remarquables du panel de joueurs présents) et son envergure (il affiche l’une des plus importantes de l’histoire du Combine). Des caractéristiques qui pourraient très bien inciter une franchise à miser sur lui au 2e tour en juin prochain, quitte à le laisser grandir en Europe pendant un an ou deux.


En revanche, son aptitude à être au niveau physique dans un match de haut niveau a laissé la plupart des observateurs sceptiques. Jonathan Wasserman de Bleacher Report, l’un des experts Draft les plus suivis, a notamment eu des mots assez durs à l’encontre du Français.

« Le big man français Jonathan Jeanne n’a pas l’air suffisamment costaud, que ce soit lorsqu’il a la balle ou quand il faut se faire respecter en défense à l’intérieur ».

Les recruteurs NBA ont beau être toujours très intéressés par ces statistiques purement physiques (l’agilité, la taille des mains et la vitesse de course sont aussi testées), on sait que ce Combine n’a pas valeur de vérité absolue. Kevin Durant et d’autres figures de la ligue ont même conseillé aux prospects de ne pas s’y présenter, tant cela pouvait fausser la perception de leurs qualités.

Jonathan Jeanne aura probablement l’occasion de montrer de quoi il est capable aux recruteurs NBA lors de workouts privés à l’approche de la Draft. Candidat tardif, le jeune intérieur peut également retirer son nom en dernière minute s’il sent qu’aucune porte ne lui sera ouverte.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.