Jonathan Rousselle : « On joue avec la peur au ventre »

Pour le meneur choletais Jonathan Rousselle Cholet a failli mentalement face au Paris Levallois.

Encore une fois Cholet Basket avait de quoi prendre le match mais le club des Mauges traverse actuellement une sérieuse crise de confiance qui lui complique la tâche. Des pertes de balle, des mauvais choix en attaque… CB a failli mentalement dans le money-time. Pour le meneur Jonathan Rousselle la situation est d’autant plus frustrante que ce n’est pas la première fois qu’elle se répète.

« Le scénario se répète. Je pense très clairement que ça se joue au mental et pas sur les qualités de basketteur même s’il faut rendre à Paris ce qui leur est dû. Ce soir le match on pouvait le prendre. Je pense encore une fois que dans la tête on est loin d’être prêt à faire les efforts et à avoir la rigueur nécessaire pour gagner un match dans notre situation. On joue avec la peur au ventre et en plus on fait des erreurs qu’on ne peut pas se permettre. Je ne sais pas combien de contre-attaques on n’a pas concrétisé, combien de lancers on a raté… Ce sont des basiques. Après qu’on perde parce que l’autre équipe a mis un trois points qui nous fait mal mais là c’est de notre ressort ».

Lors de la prochaine journée c’est Antibes qui se présentera à la Meilleraie. Cholet aura la volonté de mettre fin à une longue série de dix défaites de rang et de retrouver un petit peu d’air.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.