Joseph Gomis : « On a fait un non-match »

Pour Joseph Gomis, il y’a eu trop de manques en attaque et en défense pour espérer la victoire face au Paris Levallois.

Pascal Donnadieu Jo Gomis Claire MacelAprès avoir surfé sur une grosse dynamique, Nanterre est un petit peu descendu de son nuage. Le responsable ? Le Paris-Levallois, voisin du 92. Pour le capitaine Joseph Gomis, le non-match de la JSF est une des explications de cette défaite.

L’analyse du match
« Ils ont joué à leur rythmne même si on a eu nos moments. Après ils sont repassés en zone, ils étaient en homme à homme et nous on n’a pas mis dedans. On a lutté contre un Ford qui a tout mis; en présaison il nous avait déjà fait très mal et là il a confirmé. On a fait un non-match, on n’a pas bien joué, on n’a pas bien défendu et en attaque on était trop statique. C’est ce qui a fait la différence ».

Une impossibilité d’enclencher
« La défense en fin de deuxième quart-temps a été mieux donc on a poussé un peu. Après l’altercation (entre Blake Schilb et Johan Passave-Ducteil, ndlr) nous a, je pense, fait un peu mal. On était sur une bonne dynamique et ça nous a coupé un peu. Après je ne dis pas que s’il n’était pas sorti on aurait gagné ».

Crédit photo : Claire Macel

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.