JSF Nanterre : Quand les héros rentrent à la maison

Ce lundi les joueurs de la JSF Nanterre ont pu fêter la victoire en Eurochallenge avec leurs supporters dans une ambiance festive.

Au départ ils devaient arriver sous les coups de 18h30. Ils ce sont bien entendu les joueurs et le staff de la JSF Nanterre. Cependant il a fallu attendre 20h55 pour que les héros arrivent enfin au Palais des Sports où plus de trois-cent supporters les attendaient ainsi que leurs proches. L’ambiance ? Elle était à la « Nanterre » mélange de simplicité et de convivialité. Les joueurs n’ont pas boudé leur plaisir à accorder autographes et photos. Mais celle qui a retenu toutes les attentions c’était la Coupe. Johan Passave-Ducteil ne s’est d’ailleurs pas privé de la soulever à plusieurs reprises tout en montrant ses talents insoupçonnés de speaker. Le moment-fort de la soirée fut à n’en pas douter le discours de Pascal Donnadieu. L’entraineur de la JSF a rendu un hommage personnalisé à chacun de ses joueurs et des membres de son staff maniant à la fois  tendresse et humour notamment en évoquant le match à venir de Nancy et l’état sans doute pas très frais de ses troupes. Mais rien ne pourra venir troubler la fête que les supporters réserveront à leur équipe.

Les réactions :

Jamal Shuler : « C’était vraiment un excellent week-end. On voulait gagner en tant qu’équipe et c’est ce qu’on a montré lors des deux matchs. On se sent heureux et bénis de revenir avec le Trophée. C’était super pour la ville et les fans. (Sur la finale) C’est vraiment un des meilleurs matchs que j’ai pu jouer, dans une des meilleures atmosphères avec toute cette foule qui espérait la victoire de son équipe. Ce buzzer de TJ c’était extraordinaire ; tout ça restera gravé dans ma mémoire. (Au sujet de sa fille) C’est vraiment très important pour moi de l’avoir dans mes bras, de voir son sourire sur le visage. Je suis tellement heureux de la voir après ces six jours ».

TJ Campbell : « Ce shoot a changé ma vie. Je suis juste content d’avoir eu le temps de le prendre et que la victoire soit au bout. Je n’ai pas pu jouer lors de la première partie de saison alors revenir de cette blessure (une fracture de fatigue, ndlr) c’est juste incroyable ».

Laurence Ekperigin : « C’est vraiment fantastique, une superbe victoire avec ce dernier tir de TJ. Je suis juste heureux. L’ambiance était énorme avec tous ces fans turcs…. Vraiment c’est une très belle victoire. Cet accueil des fans fait plaisir. Ils nous ont toujours montré leur soutien, certains sont même venus. Sans eux on n’aurait pas pu le faire ».

William Mensah : « Je sais qu’un Trophée européen c’est rare à mon âge (il est de 95, ndlr). Je suis très fier et très content d’avoir pu participer à cette aventure. Quand je vois des joueurs comme ça ça me motive. Pour moi ce sont des modèles ».

Jérémy Nzeulie : « On sait que comme d’habitude nos supporters savent répondre présent, là ils nous le montrent bien. On ne peut pas rater une finale, ce sont des grands moments et on vit pour ça. Ceux qui avaient le cœur fragile je pense que le match n’était pas fait pour eux ; même pour nous qui étions sur le terrain c’était juste incroyable.  A chaque fois je suis toujours aussi surpris, jamais je n’aurai jamais imaginé que l’on puisse remporter un titre.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.