Juan Carlos Navarro : « Notre plus grand potentiel est à l’intérieur »

L’équipe d’Espagne est en délicatesse avec son adresse à longue distance (46/137) et pourtant le capitaine de la sélection, Juan Carlos Navarro, ne panique pas.

juan carlos navarroMalgré une énorme domination lors de cette Coupe du Monde, l’équipe d’Espagne est loin de jouer parfaitement. L’un de ses gros points faibles depuis le début de la préparation reste l’adresse à longue distance des extérieurs ibériques. En effet, sur ce tournoi, la Roja affiche un mauvais 33,6 % à 3 points (46/137), des statistiques inhabituelles pour des joueurs de la trempe de Juan Carlos Navarro ou encore Rudy Fernandez. Le sélectionneur de l’Espagne, Juan Orenga a déclaré récemment qu’il ne se souciait pas de la réussite de ses extérieurs et qu’ils devaient continuer à prendre des tirs. Même discours pour la capitaine de la Roja, Juan Carlos Navarro ne s’inquiète pas et préfère mettre en valeur son secteur intérieur :

« Ça va finir par rentrer. Notre plus grand potentiel se trouve à l’intérieur. Et si je peux rater autant lors d’un match c’est grâce à eux, ils sont un grand rôle dans nos succès », a expliqué Juan Carlos Navarro à Gigantes.

En tout cas, les joueurs espagnols n’ont pas prévu de changer leur façon de jouer et ils ont sûrement raison au vue de leurs résultats sur cette Coupe du Monde. Juan Carlos Navarro n’est de toute façon pas le genre de joueur à douter :

« Lors du prochain match, je vais mettre un peu plus dedans, je sais que je vais réussir », a assuré le numéro #7 de la Roja.

Si Juan Carlos Navarro peut encore un peu attendre avant de régler la mire, ça arrangerait bien nos Bleus. L’équipe de France est prévenue, même si les joueurs ibériques sont en échec à 3 points, ils ne vont pas pour autant s’arrêter de prendre des tirs.

Tags : , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.