Kenneth Faried : « Je voulais battre les Espagnols chez eux »

L’élimination de la Roja a déçu Kenneth Faried qui avait visiblement quelques comptes à régler avec les Espagnols…

Si l’élimination surprise de l’Espagne dès les quarts de finale a plongé tout un pays dans la dépression, il en faudra plus pour émouvoir Kenneth Faried.

Vexé par les commentaires de ceux qui imaginaient la « grande Roja » capable de faire tomber Team USA en finale, l’intérieur des Nuggets se réjouirait presque de la défaite de Pau Gasol et sa bande face aux Bleus.

« Il a y eu trop de hype autour d’eux. Ils ont été arrogants, limite irrespectueux envers nous en disant qu’ils étaient meilleurs que nous et que nous ne serions pas en mesure de rivaliser avec leurs intérieurs. Et tout ça, c’est de l’arrogance », a confié Faried au Chicago Tribune après la victoire face à Lituanie.

Le Manimal est toutefois déçu car il n’aura pas l’occasion de remettre les pendules à l’heure sur le parquet, les Français ayant brisé son rêve de taper les Espagnols devant leur public.

« Je me suis juste dit : ‘OK. Quand nous les rencontrerons en finale, on verra comment ça se passe. Mais nous ne pourrons même pas voir. Je suis déçu. Je voulais les battre dans leur propre pays. »

Le rendez-vous est pris pour 2016…

Faried on Spain: « Everybody was being arrogant, borderline disrespectful to us, saying we wouldn’t be able to match up vs. their bigs (more)

— K.C. Johnson (@KCJHoop) 11 Septembre 2014

 

Faried on Spain: « I am disappointed because I wanted to beat them in their own country. »

— K.C. Johnson (@KCJHoop) 11 Septembre 2014

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.