Kevin Durant touché par l’unité et la fierté des fans américains

Singulièrement touché par le soutien des fans américains à Rio, Kevin Durant espère que cette unité aura un impact positif sur les mentalités aux Etats-Unis.

Kevin Durant Team USASi Team USA a survolé les débats en s’imposant largement contre l’Argentine, ce sont bien les fans de l’Albiceleste qui ont remporté le match en tribune en soutenant leur équipe jusqu’au bout dans un quart de finale pourtant dominée de bout en bout par les hommes de Coach K. Les supporteurs de Team USA ont néanmoins mis les bouchées doubles en tribune pour répondre à leurs homologues sud-américains en entonnant des « U-S-A ! U-S-A » qui n’ont pas échappé à Kevin Durant, particulièrement touché de voir toute une nation soudée comme un seul homme derrière son équipe malgré le climat social détestable qui règne actuellement au pays de l’Oncle Sam.

« Voir ça et ressentir cette unité lors des matches avec tout ce qui se passe dans notre pays en ce moment, c’est incroyable », a confié le scoreur US à The Score.

« Le simple fait d’entendre ‘U-S-A’ montre que nous sommes le plus grand pays et le plus puissant (SIC). Et voir tous les gens être unis peu importe leur race, leur parcours… C’est juste incroyable. J’aurais aimé pouvoir enregistrer ce moment mais je n’avais pas mon téléphone sur moi. »

Alors que plusieurs stars NBA n’ont pas hésité à monter au créneau pour dénoncer les violences et les tensions raciales qui ont récemment rythmé l’actualité aux Etats-Unis, Kevin Durant rêve de voir l’esprit olympique influencer de manière positive les mentalités de ses compatriotes.

« Les fans ont tellement de fierté et j’ai le sentiment que nous pouvons reproduire la même chose en Amérique. Mais nous sommes tellement divisés. C’est triste à voir. J’espère que nous y arriverons un jour. Je ne peux pas vraiment mettre de mots sur ce que je ressens quand nous sommes unis comme ça. Quand je regarde les tribunes et que je vois tout le monde avec un drapeau américain ou habillé en rouge, blanc ou bleu, il ne s’agit plus de supporter les Warriors, les Raptors, les Clippers ou les Knicks. Il s’agit de soutenir l’équipe américaine. »

Crédit photo : Chris Elise

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.