Kevin Lisch : « il faut toujours avoir faim »

Pour Kévin Lisch, le faux-pas face au CSP ne doit pas entamer l’envie des Nanterriens pour la suite de la saison régulière.

kevin-lisch-jsf-nanterreLors de la défaite de Nanterre face à Limoges, Kevin Lisch a été l’un des Franciliens les plus en vue avec ses 17 d’évaluation pour ses 18 points et 4 rebonds. Pour le meneur étasunien, ce faux-pas face au CSP ne doit pas entamer l’envie des Nanterriens pour la suite de la saison régulière. Car il y’a encore les playoffs à aller chercher.

Sur la remontée trop tardive de Nanterre
« On a forcé des tirs en première mi-temps, on a été un peu impatient sans être assez physique des deux côtés du terrain. En deuxième mi-temps on a réussi à faire des ajustements mais on était déjà à -15 et c’était un peu trop tard ».

Sur l’usante défense de Limoges
« Ils ont une très bonne défense, très athlétique mais on a mieux joué en deuxième mi-temps. Donc on ne peut pas prendre le match d’Eurocup comme excuse. Ce qui est à blâmer c’est notre manque d’agressivité, notre attitude au début du match ».

Sur le match à venir contre Orléans
« Çà n’est pas évident car tous les matchs sont extrêmement importants car il en reste de moins en moins. En plus le championnat est très dense et chaque victoire est dure à aller chercher pour rester justement dans le peloton ».

Sur la fin de l’Europe
« Il n’y a pas de manque de motivation. La Pro A c’est maintenant notre priorité. C’est largement suffisant comme motivation. Comme joueur il faut toujours avoir faim et de l’appétit pour croquer dans cette fin de saison de Pro A ».

 

Crédit photo : Claire Macel

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.