Kevin Séraphin : « Barcelone était ma première option »

Signé par les Pacers, Kevin Séraphin est revenu sur les coulisses de son arrivée à Indiana et sur les raisons de l’échec des négociations avec le FC Barcelone.

Kevin SéraphinC’est désormais officiel, Kevin Séraphin portera cette saison le maillot des Indiana Pacers. La fin d’un long feuilleton pour l’intérieur français que l’on s’attendait à voir rejoindre le vieux continent pour tenter de relancer sa carrière après une saison décevante aux Knicks lors de laquelle il n’est pas parvenu à gagner les faveurs de Phil Jackson. Annoncé pendant plusieurs semaines au FC Barcelone, le Guyanais a finalement posé ses valises à Indianapolis où il succédera à Ian Mahinmi dans la peinture des Pacers. Un choix dont il se réjouit désormais même s’il précise que sa priorité était bel et bien de rejoindre le club espagnol.

« Barcelone était ma première option », a-t-il confié à Hoopshype.

« J’ai parlé au GM. Il m’a appelé. Après cela, j’ai discuté avec l’entraîneur et ils étaient ma première option. C’était du genre : ‘On doit d’abord faire de la place’. Ensuite, ils nous ont dit que ce n’était plus possible car ils n’arrivaient pas à libérer de la place. C’est à ce moment-là que mon nouvel agent (Bouna N’Diaye NDLR), a commencé à contacter les équipes NBA pour voir si on pouvait trouver un accord. C’est pourquoi ça a pris si longtemps car on étudiait cette piste en priorité. »

Les négociations avec les dirigeants catalans traînant en longueur, l’ancien Wizard a donc préféré se diriger vers un nouveau challenge au sein de la Grande Ligue plutôt que de prendre le risque de se retrouver sans club à quelques semaines de la reprise

« J’étais à la recherche d’une opportunité de jouer et de montrer aux gens ce que je peux faire. Comme ça ne se concrétisait pas avec Barcelone, on a cherché des opportunités en NBA. Et puis Barcelone est revenu vers nous ! Mais il était trop tard car nous étions en train de discuter avec des équipes NBA. Et puis, j’ai été en essai à Indiana pendant deux jours et je suis désormais avec les Pacers. »

Un nouveau départ pour Kevin Séraphin, signé pour 3.6 millions de dollars sur deux ans et qui va désormais devoir batailler pour obtenir des minutes dans une raquette bien garnie composé d’Al Jefferson, de Myles Turner et de Lavoy Allen.

Crédit photo (une) : Chris Elise

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.