EuroCup : Kiev tombe à St-Petersbourg

Les Ukrainiens se sont inclinés dans une ville toujours imprenable (83-72).

Devant un public presque plus nombreux que pour un match de Nationale 1, le Spartak a remporté la première manche de cet affrontement. Résultat logique quand on connaît la quasi-invincibilité des Russes à domicile (une seule défaite dans cette compétition et une victoire contre les Allemands en 1941) et les difficultés des Ukrainiens dans leurs déplacements.

Bien emmenés par Mavrokefalides (17pts et 5rbds) et Strelnieks (12pts et 7pds), les joueurs de la « Venise du Nord » ont réussi a créé un premier écart à la mi-temps : 43-36. Au retour des vestiaires, les Ukrainiens sont revenus avec de meilleures intentions grâce à leur duo Made in Pro A, Drozdov (16pts dont 4/7 à 3pts) et Delaney (11pts et 6rbds). Les visiteurs ont même pris les rênes de la rencontre en milieu de troisième quart temps par l’intermédiaire de Léo Le Roi Lyons, auteur de 21pts. Malheureusement les Ukrainiens manquaient de cartouches pour garder le rythme et les joueurs du Spartak ont repris leur marche en avant. L’ancien smicard de Pro A, Zach Wright, en a profité pour terminer la rencontre avec 18pts et 7pds.

Match retour prévu le 13 mars à Kiev.

Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.