Kirilenko et les autres…

Le CSKA Moscou a remporté le match d’ouverture de la nouvelle saison Euroligue.

Kirilenko et les autres…

Tant que la république de Lituanie a été soviétique, la rivalité entre Zalgiris et le CSKA a existé comme étant LE classico basket de l’empire rouge. Une façon pour les Baltes de s’opposer, sportivement au moins, à l’occupant. Souvent dures, très souvent engagées, ces rencontres ont marqué le sport balte.

Pour cette soirée d’ouverture de l’Euroleague, Zalgiris et le CSKA se sont affrontés dans l’aréna rutilante de Kaunas. D’entrée le CSKA a pris le contrôle des débats, pour ne finalement jamais lâcher prise. Plus abouti collectivement, plus à même de prendre des risques, l’équipe moscovite a pris la rencontre dans le bon sens.

La question de l’avenir de Zouros à la tête du club balte a déjà été soulevée dans la semaine. La confrontation avec Kazlauskas, coach légendaire en Lituanie, puisque seul coach local à avoir jamais gagné l’Euroleague, n’a pas vraiment tourné à l’avantage du Grec. L’option de la zone, déployée presque toute la rencontre par Kaunas, n’est pas une franche réussite. Zouros veut voir son équipe « être la meilleure défense de l’EL ». Après 10 minutes de jeu, le CSKA semble déjà au dessus, 16-25.

L’impact de Weems en attaque nécessite encore quelques réglages, mais son impact physique, et son activité défensive font du bien à son équipe. En face, Kirilenko est tout simplement trop fort. La différence de profils entre les deux équipes, d’un côté un CSKA grand, dense, et de l’autre Zalgiris taillé pour la course, permet tout de même quelques séquences intéressantes pour les deux équipes. Le duo Popovic/Lawson, très à son avantage, relance même les Lituaniens à trois minutes de la pause. Teodosic, pas toujours très inspiré de loin, se complique souvent la vie dans sa sélection de tir. En revanche, sur le drive, son and 1 peu de temps avant la pause fait très mal. Drôle de choix avant la mi-temps : sur la dernière possession, Kaunas laisse Lavrinovic ouvert à 3 pts dans l’axe, sanction immédiate. Avec treize points d’avance à la pause, et encore de la marge, le CSKA est dans les clous.

Stat éloquente : Après 20 minutes de jeu, Moscou a déjà 11 pds, Zalgiris une seule. Reprise du jeu et toujours zone balte. Le jeu sans ballon du CSKA est bien trop propre et met continuellement à mal la défense kaunienne. Gérant son avance, Moscou durcit le jeu. 38-51 en milieu de 3e QT, ça sent déjà le sapin. Ne trouvant pas de solutions, et butant, à l’image de Rakovic, sur la muraille intérieure russe, les Lituaniens sont totalement privés d’espace ET de jeu intérieur ? Pas étonnant, donc, de ne les voir scorer leur premier tir de loin qu’après 25 minutes de jeu !
Kirilenko, toujours aussi facile, aide son équipe à dérouler. 62-76 en milieu de 4e, tout semble ficelé. Le score est de 67 à 81 quand Zouros se décide –enfin ?- à changer d’option défensive, et demande à ses joueurs de défendre tout terrain. Trop tard ? Oui, c’est une certitude sur la perte de balle après interception à 73-83 et moins d’une minute à jouer.

Au final, Moscou s’impose 74-87, et s’affirme déjà comme une puissance avec laquelle compter. Rien d’étonnant. Côté Zalgiris, c’est plus mitigé. L’équipe semble taillée pour courir, mais malgré du matériel sur le poste 1, elle peine à imposer un jeu cohérent.

 

Zalgiris Kaunas
# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls Rkg
O D T Fv Ag Cm Rv
4 LAWSON, TY 20:31 7 3/5 0/2 1/4 3 3 1 1 3 4
6 POPOVIC, MARKO 16:56 8 1/1 1/4 3/4 1 1 2 5 4 6
9 KALNIETIS, MANTAS 14:31 3 1/2 0/1 1/4 1 1 3 2 3 -2
10 DELININKAITIS, TOMAS 07:14 6 1/1 1/1 1/2 3 1 1 2
11 RAKOVIC, MILOVAN 14:55 2 1/5 1 1 2 1 2 4 -5
12 KLIMAVICIUS, TADAS 19:12 2 1/4 0/2 1 1 2 1 1 1 2 1 -3
13 JANKUNAS, PAULIUS 25:04 4 2/3 0/1 1 4 5 1 2 4
15 JAVTOKAS, ROBERTAS 19:13 4 1/3 2/4 2 2 4 1 1 3 1 5 2 -1
19 KUZMINSKAS, MINDAUGAS 13:43 4 2/2 1 3 4 1 1 1 7
21 MILAKNIS, ARTURAS DNP
24 WEEMS, SONNY 27:34 16 5/13 0/3 6/7 1 5 6 2 3 2 8 15
41 COLLINS, DeJUAN 21:07 18 2/2 3/4 5/5 3 3 4 1 3 26
Team 3 1 4 1 3
Totals 200:00 74 20/41 5/18 19/30 10 24 34 8 7 14 0 7 26 25 56
CSKA Moscow
# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls Rkg
O D T Fv Ag Cm Rv
4 TEODOSIC, MILOS 32:10 16 2/3 3/8 3/3 4 4 8 2 3 2 23
7 LAVRINOVIC, DARJUS 13:27 12 1/2 2/2 4/4 1 1 2 1 4 2 9
8 SISKAUSKAS, RAMUNAS 25:18 5 1/1 1/3 1 1 2 3 2 1
11 MEJIA, SAMMY DNP
12 KRSTIC, NENAD 24:20 11 3/11 5/7 5 1 6 1 1 2 7 12
15 KIRILENKO, ANDREI 32:01 17 6/10 1/2 2/4 5 10 15 5 4 2 5 37
20 VORONTSEVICH, ANDREY 15:38 0/1 1 1 2 1 3
23 SHVED, ALEXEY 23:45 19 3/4 2/4 7/8 1 1 2 2 5 21
24 KAUN, SASHA 03:33 0/2 1 1
31 KHRYAPA, VIKTOR 21:58 7 0/4 2/5 1/2 1 5 6 4 3 1 5 2 4
33 PONKRASHOV, ANTON DNP
44 GORDON, JAMONT 07:50 0/1 2 2 1 2 3 1 -2
Team
Totals 200:00 87 16/36 11/25 22/30 12 25 37 22 6 11 7 0 26 25 105

 

Observations en vrac :

• Un match qui sent bon la guerre froide et la géopolitique
• Les arbitres français doivent toujours être en grève : Il n’y en avait pas au match.
• Le casting, côté CSKA, c’est à pleurer. Quand on voit Mejia perdu dans la rotation, et prendre un DNP…
• Si les commentateurs d’Euroleague TV pouvaient se mettre à jour et ne plus parler de faute intentionnelle, ce serait bien.
• Kaunas a des problèmes défensifs ? Zouros devrait appeler Collet !
• Dès que ça court, Zalgiris, ça va vite…
• Si quelqu’un retrouve la coupe de cheveux de Krstic, merci d’écrire à la rédaction qui transmettra.
• Milovan Rakovic a l’air tellement gentil, comparé à Pero Antic !
Marcus Brown manque à Kaunas… Bientôt sur le banc à la place de Zouros ?
• La magie du streaming, c’est regarder un match commenté en Russe, Grec, Lituanien, Espagnol et Anglais à cause des plantages de serveurs, encore moins fiables que ceux du McDo…`
• A Sienne, Pianigiani hurlait sur Rakovic. A Kaunas, Zouros hurle sur Rakovic. Il doit bien y avoir une raison, non ?
• Kirilenko en EL > Kirilenko en NBA

Le tweet du game :

Tomas Van Den Spiegel qui dit « On dirait que j’ai pris le mauvais Lavrinovic une fois encore, dans ma team de Fantasy Challenge. La même chose est arrivée à mon pote Kemzura cet été. »

Comments
Un peu de LNB, un peu d'Euroleague, beaucoup de bonheur...

Commentaires (7)

  1. Nairod

    Kirilenko WTF???

    Avec une coupe de cheuveux pareil c'est pas interdit de poster des stats aussi dingue?!

    37 d'éval avec "seulement" 17pts c'est quand même bien ouf!

  2. OscarAbine

    Je suis très déçu par Kirilenko. Il n'a fait aucune interception, lui dont c'est la spécialité. Un match raté, en somme.

  3. LP#7

    Si c'est pour faire ça rendez-nous Mejia!!!

  4. AND11

    Pas grave pour Meija…il touche quand meme sa paie de dingue vous inquiétez pas.

  5. gigijunior

    Ty Lawson, meneur titulaire NBA 7 pts, 0 passe, 3 rebonds

    Milos Teodosic, 16 pts, 8 passes, 4 rebonds

    Finallement, faudrait peut etre un "lock out" en Europe pour que les joueurs européens aillent renforcer les teams NBA