Kobe Bryant vers Bologne ?

Le président de la Virtus Bologne espère faire venir le « meilleur joueur du monde » dans son club.

Alors que le lockout s’enfonce, que le début de la saison a toutes les chances d’être reporté, les grosses équipes européennes tentent encore de se renforcer. Et alors qu’on pensait que le casKobe Bryant était réglé depuis un moment, et que ce dernier allait rester tranquille à LA en attendant que tout se décante, finalement le Laker revient sur le devant de la scène… du mercato.

Fini le Besiktas et ses étranges ambitions. Place maintenant à la Virtus Bologne ! On savait que le club italien était en négociation avec Manu Ginobili pour tenter de le faire revenir à la maison mais il s’avère aujourd’hui que leurs ambitions sont bien plus grosses que prévue. Dans une interview accordée au quotidien Il Resto Del Carlino, le président Claudio Sabatini a déclaré qu’il travaillait depuis plusieurs jours pour tenter de signer la star des Lakers.

« Depuis une semaine nous travaillons pour faire venir à Bologne le meilleur joueur du monde, au moins pour un mois. Lauro bon m’aide pour les négociations qui durent depuis 4 jours maintenant, nuits comprises. »

« Dans le même temps, nous sommes toujours en discussions avec Manu Ginobili pour le faire revenir pendant le lockout. »

Coup marketing ou vraie volonté de faire progresser son club ? Cela ressemble quand même fortement à une opération de communication. Et étrangement, le président refusait toujours de lâcher le nom du « meilleur joueur du monde »…

« Qui est le meilleur joueur du monde ? Vous le savez, je n’ai pas besoin de vous donner son nom. Depuis plusieurs années, beaucoup de gens disent que Bologne n’est plus LA ville du basket. Si le meilleur joueur du monde arrive pour un mois en octobre et que Ginobili nous rejoint pour 2 mois, tout le monde devra reconnaître que Bologne est LA ville du basket. »

« Pour le meilleur joueur du monde, je suis en train d’étudier une nouvelle solution pour payer son assurance match par match. Quand nous jouerons à l’extérieur, si notre adversaire ne veut pas partager les frais, je ne paierai pas l’assurance et je le garderai à Bologne. »

 

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.