L’Allemagne fait la passe de trois

En battant les Bleus 61 à 48, la sélection U20 allemande a décroché sa troisième victoire en autant de jours.

Une défaite est toujours difficile à avaler mais celle concédée par les espoirs français ce samedi à Charenton face à l’Allemagne est d’une logique implacable. Entre une équipe allemande déjà bien entrée dans sa préparation et une autre qui n’y est que depuis cette semaine, qui plus est sans la présence de plusieurs cadres, l’écart était bien (trop) visible. Encore une fois, l’intérieur Daniel Theis aura mené la vie dure à ses adversaires en apportant 13 points et 7 rebonds. Avec Leon Tolksdorf (6 rebonds), ils auront contribué à fermer l’accès au cercle ce qui a poussé les Français à shooter extérieur. Et la réussite n’a pas été franchement au rendez-vous comme en témoigne un faible 4/28 à trois points. Un taux qui trouve sa source à la fois dans le bon pressing allemand et dans le fait que les Espoirs n’en sont qu’au début de leur préparation et doivent encaisser de grosses charges de travail tout en améliorant leurs automatismes. Mais le manque des cadres, en particulier celui de Rudy Gobert (eu égard à la stat des rebonds : 32 à 24 pour les Allemands), est une autre explication de cette défaite. Pour autant, le tableau ne doit pas être noirci totalement. Parmi les bonnes surprises figurent notamment Sadio Doucouré. A l’aile, il a su faire preuve d’opportunisme des deux côtés du terrain (6 points et 5 rebonds à 21 minutes). Dans un groupe où il n’y a pas encore de rotations indiscutables, il y’aura des places à prendre. Mais avant cela, il y’aura du travail à fournir et un état d’esprit guerrier à trouver. C’est à ce prix que les Espoirs pourront confirmer leurs ambitions à l’Euro.

Tags :
Comments

Commentaires (6)

  1. Helpless

    C'est ça notre nouvelle "grosse génération"?Trois défaites en trois matches faces aux terreurs des parquets européens (les allemands…),faut le faire.Je veux bien admettre qu'il y ait une légère différence au niveau de la préparation,mais perdre 3 fois consécutivement,c'est indigne d'une telle équipe.Il nous manquait quelques joueurs mais côté allemand c'est pareil.

  2. ...

    Lol j'aime bien le "quelques joueurs"

    Il manquait juste le probable MVP de la competition s'il la joue (fournier)

    Nos meilleurs interieur Gobert et Labeyrie.

    Et j'en passe,

    Juste pour dire qu'a part Westermann, ceux que qualifie de "grosse génération" etaient absent.

  3. Helpless

    Je reprends:voir Fournier en espoirs alors qu'il est sur le point de rejoindre la NBA,ça n'a pas grand intérêt.Quid de ses successeurs,voilà la vraie question.

  4. Jules

    Pour avoir vu le dernier match, les français étaient clairement en mode préparation, gros temps de jeu du banc et turnover, travail des systèmes ect… en face les allemands étaient sur de leur jeu et surtout grosse présence physique.